Capture d'écran d'une vidéo de Sardoche

De gauche à droite, les chaînes politiques prolifèrent sur les réseaux

© Capture d'écran Best of Youtube Sardoche

De la gauche communiste à l’extrême droite, il y en a pour tous les goûts ! Ce qui est sûr, c’est que ces influenceurs du débat politique savent convaincre et qu'il faudra compter sur eux pour la campagne qui s'annonce.

Cela fait un moment qu’ils gagnent du terrain. En 2017, on évoquait déjà le cas de ces Youtubeurs politiques qui donnaient de la voix. Depuis, les choses ont bien évolué ! Profitant surtout des fonctionnalités de live streaming développées sur différentes plateformes, les influenceurs politiques sont prêts à peser sur le débat des présidentielles. Pour ne pas passer à côté du phénomène, petit tour d’horizon de ces orateurs qui s’expriment sans complexe, peu importe leur faction politique.

KaLee Vision

Après une formation de journaliste radio, le jeune corse a lancé sa webradio libre en 2015. Lors de ses émissions en live sur Twitch, il aime se lancer dans le débat, décrypter l’actualité politique. Plutôt à gauche de l'échiquier, il n’hésite jamais à s’attaquer aux personnalités de l'autre bord telles que Zemmour en décryptant méticuleusement leurs propos.

DANYetRAZ

Sur leur chaîne Twitch, Dany et Raz joignent leurs forces pour animer un talk-show politique entre humour et provocation. Homophobie, masculinisme, peu importe le sujet ! Car pour les deux compères de gauche, il faut chercher à convaincre – mais sans haine ni tabou.

Jean Massiet

Entre ses live streams et son poste d’assistant parlementaire à l'Assemblée nationale, le normalien a de quoi faire ! Jean Massiet est l’un des pionniers de l’analyse politique en live sur Twitch. Le but de sa chaîne, c’est surtout de donner des clefs de lecture à un public jeune, parfois éloigné du tumulte politique environnant.

Sardoche

  • Chaîne : Sardoche (1,1 million d'abonnés)

Même s’il est majoritairement connu pour ses sessions de gaming en live sur Twitch, le poids politique de la chaîne de Sardoche est pourtant considérable ! Sur la chaîne de ce streamer qui se revendique libéral, ils étaient plus de 65 000 à suivre le débat Zemmour vs Mélenchon commenté en direct par l’intéressé ! L’engouement autour du live était tel que BFM a même ordonné son interruption.

Le Raptor

« L’actualité avec une bonne dose de haine ». C’est comme cela que se décrit le Raptor, connu depuis 2015 pour ses opinions antiféministes, et son opinion tranchée contre le multiculturalisme. Même si la forme de ses contenus semble moins violente qu’auparavant, ses prises de parole et ses arguments se rapprochent de l’extrême droite, malgré son apolitisme prétendu.

Valek

  • Chaîne : Valek (370K abonnés)

Virage à droite, toute ! Souvent jugé homophobe et raciste par certains viewers, le youtubeur a même vu sa première chaîne supprimée par YouTube en 2014. Depuis, il est revenu en force au fil de vidéos face caméra, bien décidé à réimposer sa parole en balançant insultes et moqueries en tout genre.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

  1. Aurelien Terrassier dit :

    A part des fachos notoires comme Raptor et Valek, tout est bon à prendre et à visionner sur Youtube. Ce n'est pas ce que je fais car je n'ai pas que ça à faire mais c'est très bien que des jeunes gens apportent un peu plus de pluralisme, de nuance et d'enrichissement sur Youtube.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.