habillage
premium1
Deux portes de maison, une jaune et une bleue
© Skitterphoto via Pexels

Tendances In/Out : que va-t-on garder de 2020 et qu'est-ce qui nous attend pour 2021 ?

Le 20 janv. 2021

Quelles sont les tendances qui resteront en 2020 ? Quelles sont celles qui vont nous suivre en 2021 ?

Il est encore temps de se souhaiter une bonne année ! Mais après celle que nous venons de passer, entre tendances qu’on aurait difficilement pu prévoir et signaux faibles devenus forts à la faveur de la crise du Covid-19, on ne peut pas s’empêcher de se demander ce qui nous attend pour 2021. Quels seront les mots dont on n’entendra plus parler en 2021 (navrée, mais webinaire ne fait malheureusement pas partie de la liste) ? Que restera-il du confinement dans notre vie de tous les jours ? Comment 2020 a-t-elle façonné 2021 ? On fait le point sur les IN et les OUT de l’année.

OUT : les Unfluenceurs | IN : les Finfluenceurs

On avait commencé 2020 en parlant des unfluenceurs, ces influenceurs qu’on adorait détester et qui finissaient par nous donner envie de faire tout le contraire d’eux. Pas vraiment une relation saine, donc… Mais 2020, la crise du Covid et les confinements sont passés par là et on a beaucoup moins envie de passer notre temps à détester des inconnus par écran interposé. Place aux influenceurs utiles, par exemple les finflueneurs qui nous apprennent à bien gérer notre argent.

Mais comme 2021 n’est quand même pas l’année des Bisounours, il y a déjà des dérives sur TikTok.

OUT : OK Boomer | IN : Génération Boomerang

Avant 2021, on usait allègrement du « OK Boomer » qui permettait de clore n’importe quelle conversation avec une personne de plus de 60 ans. Mais Covid oblige, cette nouvelle année devrait plutôt était être celle des Boomerang, cette génération de jeunes adultes qui reviennent habiter chez leurs parents. Le début d’une société plus intergénérationnelle ?

OUT : Instagrammable | IN : Zoomable

Non, Zoom n’est pas le nouveaux Instagram. En revanche, avant la généralisation du télétravail, c’était sur Insta qu’on affichait notre déco au monde entier. En 2021, c’est surtout sur Zoom que notre salon/cuisine/chambre/espace de télétravail se révèle aux yeux de nos collègues. On fait donc plus attention à avoir un intérieur Zoomable qu’Instagrammable.

OUT : Staycation | IN : Zoom Towns

Grâce aux mesures sanitaires contre le Covid-19, le concept de staycation (les vacances à la maison) a pris tout son sens. On a appris à connaître notre quartier ou notre ville comme notre poche mais pour 2021, on espère bien pouvoir retrouver notre liberté de mouvement. Ou encore mieux, faire de notre lieu de vacances notre résidence principale. Aux états-Unis, les villes moyennes se transforment déjà en Zoom Towns et re-dessinent le paysage urbain – et le marché de l’immobilier.

OUT : Apérue | IN : Ghostkitchen

En 2020, la fermeture des bars et restaurants nous a fait réinventer l’apéro et découvrir l’apérue. Mais 2021, on ne remettra peut-être pas les pieds au resto, même lorsqu’ils auront rouvert. La faute à qui ? Aux ghostkitchens, qui se développent à vitesse grand V grâce aux livraisons et au cliquer-collecter.

OUT : Skinimaliste | IN : FluidPerformers

En 2020, on a découvert comment vivre sans le superflu : no makeup, no bra et… no showers. Dans la salle de bain, 2020 était l’année du minimalisme. Mais à force de vivre en mode light dans son 30m2, ça donne des envies d’extravagant, de flamboyant et d’étincelant. Ajoutez à cela des nouvelles façons d’exprimer et vivre son ou ses genres et 2021 pourrait bien être la grande année des Fluidperformers.

Out : Tablescaping | IN : Scalping

Parmi les tendances très 2020 qu’on a vues exploser : le tablescaping ou l’art de mettre la table pour s’évader du confinement. L’idée était surtout de faire comme on pouvait, avec ce qu’on avait sous la main et d’user de sa créativité. Pour 2021, on voit beaucoup moins de tablescaper et beaucoup plus de scalpers, ces gens qui achètent des produits à la mode par centaine – du genre PS5 ou dernières paires Yeezy – pour ensuite les revendre avec une belle plus-value.

OUT : Doomscrolling | IN : Revenge Shopping

Scroller à l’infini des articles sur le Covid, lire toutes les news avec avidité, gober de l’info jusqu’à plus soif… si c’était votre quotidien en 2020, vous êtes tombé dans le doomscrolling – et vous n’êtes pas seul. Mais il est temps que ça cesse. Ça ne veut pas dire qu’on va arrêter de scroller mais le doomscrolling pourrait laisser place au revenge shopping. Une pratique qu’on a vue se développer juste après le premier confinement, et qui pourrait s’installer en ligne.

OUT : Deepfake |  IN : Vocaloïde

2020 était une grande année pour les deepfakes. À faire chez soi ou utilisés par les marques dans des pubs, on les a vus partout. Kim Kardashian en a même reçu un pour son anniversaire. Ils ne vont pas disparaître en 2021 mais désormais la tendance sera à la voix. Cette année, Elvis pourrait sortir un nouveau tube et votre pop star préférée sera sûrement un vocaloïde.

OUT : CBD | IN : Champignons

Dans nos assiettes, nos verres, nos cosmétiques ou même notre gel hydroalcoolique, on n’est plus étonné de trouver du CBD un peu partout. Mais en 2021, changement de programme et cap sur les champignons. Et c’est très sérieux, à Wall Street, on compte déjà plusieurs boîtes cotées spécialisées dans la médecine psychédélique.

OUT : Yoga | IN : Muscu

Ça fait des années qu’on nous vante les bienfaits du yoga. Mais il faut se rendre à l’évidence, si on ne s’est toujours pas mis à la posture du chien tête en bas, de l’arbre et du lotus alors qu’on a passé trois mois confinés à la maison, ce ne sera pas pour 2021. Au contraire, cette nouvelle année sera sûrement l’occasion de découvrir les bienfaits de la muscu et sa stratégie antifragile.

OUT : Vogue | IN : TikTok

Fini la bible de la mode en papier glacé. À présent, c’est Tiktok qui dicte les tendances mode. Après avoir dépassé les 2 milliards de téléchargements en 2020, le réseau social chinois sera plus IN que jamais en 2021 et a toutes les chances de devenir aussi important que la fashion week dans l’industrie de la mode.

Alice Huot - Le 20 janv. 2021
À lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • J'ai lu avec intérêt votre article... si ce n'est que je ne comprends aucun des mots anglais que vous utilisez ! Aurais-je raté un épisode en 2020 avec un nouveau dictionnaire. Je suis inquiète. Si vous deviez faire une traduction de tout le vocabulaire pour vous adapter à tous ce serait quoi ?
    Merci