Harry Potter et sa cape d'invisibilité

Des étudiants chinois inventent une « cape d'invisibilité » contre les caméras de sécurité IA

© Warner / Harry Potter

Grâce à l'invention de quatre étudiants chinois, la « cape d’invisibilité » d'Harry Potter pourrait bientôt devenir une réalité. Bonne ou mauvaise nouvelle ?

L'empire du Milieu est l'un des pays les mieux surveillés au monde. Reconnaissance faciale et intelligence artificielle sont déjà présentes dans le quotidien des Chinois : l'État peut tout voir, l'État peut tout savoir. Mais aussi avancés que soient ces systèmes de surveillance, ils ne sont pas parfaits. C'est ce que vient de démontrer un groupe d'étudiants chinois en inventant un manteau qui permettrait de duper les caméras de surveillance alimentées par l'intelligence artificielle.

Un manteau qui rend son porteur invisible aux caméras

Baptisé « InvisDefense » , ce manteau de camouflage, d'apparence classique, permettrait à son porteur de passer devant les caméras de surveillance alimentées par l'IA sans être repéré. Comment ? Pendant la journée, les motifs camouflage (générées par algorithme) tromperaient les caméras biométriques, tandis que de nuit les dispositifs thermiques intégrés – présentant un schéma de chaleur inhabituel – perturberaient les capteurs d'imagerie thermique infrarouge des caméras de surveillance.

Système « InvisDefense »

Les premiers résultats sont prometteurs, puisque lors des essais préliminaires, les tests sur les caméras de sécurité du campus de Wuhan ont montré une réduction de 57 % de la précision de la détection des piétons.

Mais contrairement à la cape d'Harry Potter, si le motif qui recouvre le « InvisDefense » arrive à duper l'intelligence artificielle, il reste toutefois en partie visible par l'œil humain. Les étudiants, qui ont remporté le premier prix de la Huawei Cup (concours d'innovation en cybersécurité), ont déclaré que l'un des plus grands défis consistera à créer un système capable de tromper à la fois l'œil humain et l'œil de l'IA.

Un « manteau d'invisibilité » pour un usage militaire

Alors que d’aucuns verraient en « InvisDefense » un moyen de lutter contre le système de surveillance de masse de l'État Chinois – après avoir introduit les caméras à reconnaissance faciale en 2008, la Chine est désormais au coude-à-coude avec les États-Unis en termes d'investissement IA avec un budget annuel de plus de 60 milliards de dollars – les étudiants (prudents ? ) ont indiqué que leur invention visait au contraire à le renforcer. « Le fait que les caméras de sécurité ne puissent pas détecter le manteau « InvisDefense » signifie qu'elles sont défectueuses », a déclaré Wei Hui, étudiant en informatique qui a conçu l'algorithme de base du manteau.

Et Wei Hui d'ajouter : « Nous travaillons également sur ce projet pour stimuler le développement de la technologie de vision industrielle existante, car nous trouvons essentiellement des failles. » Des raisons, qui selon certains experts, expliqueraient l'intérêt de Huawei pour le projet. On se souvient que fin 2021 des notes internes accablantes révélées par le Washington Post impliquaient directement l'entreprise chinoise dans la surveillance de masse exécutée par la Chine.

Le groupe d'étudiants a indiqué que ses futures recherches porteraient sur des projets d'invisibilité plus ambitieux (voitures, objets...). Mais avant qu'une Batmobile ou un Invisible Jet ne voient le jour, les étudiants souhaitent avant tout réussir à contourner d'autres types de caméras, comme celles qui utilisent la télédétection ou encore les satellites.

Au-delà des implications civiles, selon le professeur Wang Zheng qui a supervisé le projet, cette nouvelle invention pourrait également avoir un usage militaire pour la fabrication d’équipements de camouflage furtifs afin d'échapper à la détection des drones ou des unités contrôlées par l'IA.

Fait intéressant, le manteau « InvisDefense » ne coûterait que 500 yuans (71 $), un moyen ridiculement bon marché de rendre obsolètes les systèmes de surveillance de masse.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire