Lune avec un halo de lumière

Énergie : sur la Lune, la Chine découvre un nouveau minéral aux propriétés démentielles

© Mahdi Soheili - Unsplash

La Chine annonce la découverte d'un nouveau minéral qui pourrait devenir source d'énergie illimitée.

La rivalité entre les États-Unis et la Chine fait rage sur fonds de glace lunaire. Si la conquête spatiale a longtemps été synonyme de puissance militaire, le retour sur la Lune est désormais motivé par l'étude et l'exploitation de ses (précieuses) ressources. Cette semaine, la Chine marque un point avec la découverte d'un nouveau minéral à la concentration en hélium-3 très élevée.

Un isotope qui exploite les mêmes forces alimentant le Soleil et autres étoiles

La Chine vient d'annoncer la découverte d'un minéral jusque-là inconnu. Changesite—(Y) en hommage à la mission chinoise d'exploration Chang'e-5, est le sixième minéral à être identifié dans les échantillons rapportés de la Lune et le premier à être découvert par la Chine.

Le minéral fait partie d'un lot de 140 000 particules lunaires collectées par Chang'e-5, qui a atterri sur la Lune en 2020. Après avoir soigneusement passé au crible les échantillons — les premières roches lunaires retournées sur Terre depuis 1976 — les scientifiques de l'Institut de recherche sur la géologie de l'uranium de Pékin ont découvert une particule monocristalline, d'un diamètre inférieur à la largeur d'un cheveu humain.

Un carburant rare et précieux pour la fusion nucléaire

Une découverte qui risque d'avoir des implications majeures puisque Changesite—(Y), contiendrait selon la Chine de l'hélium-3, un carburant rare et précieux pour la fusion nucléaire. Selon Florian Vidal, chercheur à l’Institut français des relations internationales : « l’hélium‑3 représente le potentiel le plus significatif dans le domaine énergétique. Cet isotope non radioactif est un carburant idéal pour le fonctionnement d’un réacteur à fusion qui consiste à le faire s’allier avec du deutérium, avec l’avantage de ne pas produire de neutrons. »

En raison de son potentiel, l'hélium-3 (également utile pour la cryogénie, les ordinateurs quantiques et l’imagerie pulmonaire par IRM) fascine depuis longtemps scientifiques et créateurs de science-fiction. En 1988, un rapport de la NASA dédié à l’hélium‑3 présentait déjà les avantages de ce précieux isotope : « une énergie abondante, décarbonée et sans déchets nucléaires ». De quoi attiser les convoitises et accélérer les programmes d’installation de bases humaines sur la Lune (identifiée à ce jour comme le principal réservoir de l'hélium-3) mais aussi de programmes tel que ITER. Ce dernier tente de domestiquer la fusion nucléaire en promettant un soleil artificiel et une énergie inépuisable. Des promesses qui laissent rêveur alors que les débats sur la transition énergétique font rage.

commentaires

Participer à la conversation

  1. Anonyme dit :

    Je connais cette info depuis appolo 11

  2. Anonyme dit :

    Tres interessant voyons ou la politique prendra le pas sur la science..

  3. Vieuxprofpaume dit :

    C'est sûr que la disponibilité de gisements d'hélium 3 change la perspective de la domestication de la fusion thermonucleaire, mais avoir cette source sur la lune ou ailleurs dans l'espace ne resoud pas le probleme de la distribution de la puissance produite. Il y a encore un petit effort.

  4. Anonyme dit :

    Laisser au moins la lune tranquille bande ravageur !!!!!!!

  5. Rainysummer dit :

    C'est un cailloux...

  6. Anonyme dit :

    La bêtise humaine et l’as veulerie vont bien finir par echever notre humanité qui va rejoindre
    celle de l’homme de Néanderthal que nous avons largement contribué à faire disparaître Comme nous le faisons déjà entre nous au profit de nos propres usurpateurs de pouvoirs de toutes sortes…Albrecht

  7. Bruno dit :

    Cela amène de la chaleur supplémentaire à celle de la Terre ? Pour le réchauffement.

  8. Anonyme dit :

    Nous avions besoin de ce nouveau minéral pour continuer à consommer sans vergogne. Et baam! La lune coupée en 1000 morceaux.

  9. Anonyme dit :

    Top, on decarbonne, super nouvelle sans déconner aucun sarcasme mais, après on fait quoi, on continue à démanteler l'amazone a coup de bulldozer électrique 0 carbone ? On fait de la surpêche en bateau électrique ! On Pollue les mers au plastique zéro carbone ! C pas pour être péssimiste mais, occupont nous aussi de ce qui est possible ici bas !

  10. Muller dit :

    Il se passera quoi quand on aura détruit la Lune ?

  11. Alain dit :

    Si tout le monde allumait sa lanterne,on y verrait plus clair dans cette obscurité et pas besoin d'énergie nucléaire et d'hélium 3 ,ça ne pourrait pas et ça coûterait 0 cents , tout bénef !!! Laisser la lune tranquille et depolluez la planète !!!

Laisser un commentaire