Une femme brune habillée en vêtements Shein

« Zara vs Shein » , le petit jeu qui incite les internautes à acheter toujours plus et moins cher

L'ultra fast-fashion n'est pas morte, au contraire, elle se porte mieux que jamais.

Loin de passer l'arme à gauche, le géant de la mode chinois Shein n'a jamais été aussi en forme. L'enseigne qui a annoncé en début de mois une valorisation à 100 milliards de dollars (91 milliards d'euros) a encore accéléré sa conquête du marché de la mode en ligne grâce à une nouvelle levée de fonds. Parmi les raisons de son succès : sa capacité à repérer les tendances et une présence tentaculaire sur les réseaux par le biais de vidéos haul qui rendent les adolescentes accro. Preuve de l'engouement toujours plus prégnant pour la marque : les internautes surexcités rassemblés sur les réseaux autour du challenge « Zara vs Shein. »

La guerre des marques aura bien lieu

Il n'y a pas que les petits créateurs, les designers de renom et les costumières de séries comme Marylin Fitoussi (Emily in Paris) ou Rosa Dias (Sex Education) qui se voient spoliés de leurs créations par le mastodonte chinois. Les marques de fast-fashion sont aussi concernées. Dorénavant, le géant espagnol Zara voit ses créations reproduites à l'identique par Shein, et ce pour le plus grand plaisir des internautes. Car évidemment, les prix sont – encore une fois – cassés, au nez et à la barbe de la Commission européenne qui entendait pourtant enterrer la fast-fashion.

Sur les réseaux, l'engouement pour la marque a donné lieu à un nouveau challenge : Zara vs Shein. Le concept est simple : les consommatrices exhibent une pièce Zara et sa copie Shein, en mettant bien en évidence la différence de prix, souvent considérable, entre les deux produits. Et comme on est sur TikTok, tout cela se passe en se déhanchant en musique. La formule marche bien puisque le #zaravsshein, souvent flanqué des mentions #sheinlookinspo, #sheinhaul2022 ou encore #zaradupes, cumule presque 35 millions de vues. Parmi les influenceuses qui ont flairé le filon, Awilda et LuCinia Tomas. Grâce à sa devise philanthropique (nous « aider » avec une mode abordable) et ses contenus très compatibles avec l'algorithme, les vidéos de cette dernière collectent les likes par milliers.

@iam.awilda

Zara vs Shein Top:Shein code: sw2109305916250154Zara Code: 2298/186...#zaravsshein #wintertrend2022 #modatiktok #modatipsideas #sheinlookinspo #sheinhaul2022

♬ Ice Ice Baby - Vanilla Ice

@beatrizestraada

ZARAvsSHEIN 8 15% DESCUENTO en SHEIN código: 15BEATRIZ15 LINK SHEIN https://fas.st/4MMN6 y ref de ZARA 1971/166 #bstyle #zaravsshein #moda #outfit

♬ Linda - Tokischa & ROSALÍA

Le coût de la fast-fashion

Face aux prix imbattables proposés par la marque, de nombreuses acheteuses de moins de 30 ans oublient bien vite le coût environnemental lié aux conditions de fabrication déplorables de ses vêtements. Une étude de Bazaarvoice, plateforme de collecte des avis de consommateurs, souligne les contradictions des consommatrices face au phénomène. En effet, 74 % des Français se déclarent contre la mode éphémère alors que 50 % des répondants s'avouent aussi séduits par les prix attractifs. Ce sera sans doute aux législateurs de trancher, mais on attend toujours les avancées en la matière.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.