Petit couple animé sur photo de Corée du sud

Corée mania : ces documentaires, séries et livres qui vous feront aimer la Corée du sud

© 전주홍 via Pexels

Si la série Squid Game vous a inoculé la passion de la culture sud-coréenne, vous allez adorer ces contenus très pop.

Parce qu'il n'y a pas besoin de partir à Séoul pour apprendre à cuisiner un bibimbap vegan, décortiquer les mécanismes derrière la création des groupes de K-pop, et lire de passionnants ouvrages retraçant l'histoire de la hallyu.

Des séries TV made in Séoul

Si le succès de Squid Game vous a donné des envies de K-dramas, ces séries TV sud-coréennes qui cartonnent partout dans le monde, alors il vous faut absolument voir ces deux pépites qui ont déjà ravis les fans.

The Devil Judge, pour les fans de thrillers dystopiques

Pour sensibiliser la population à la corruption qu'il combat farouchement, un juge transforme sa cour de justice en téléréalité. Diffusée en juillet sur tvN, chaîne du câble coréen, The Devil Judge a été écrite par Moon Yoo Seok, lui-même ancien juge de son état, pour inviter le spectateur à réfléchir aux dilemmes moraux posés par la société et son système judiciaire. Où la voir : sur Viu, plateforme de streaming vidéo basée à Hong-Kong.

My Name, pour ceux qui aiment les histoires de vengeance sanglante

C'est la nouvelle série coréenne originale de Netflix, qui raconte l’histoire d’une femme qui pour venger la mort de son père s'associe à un baron du crime. Aujourd’hui, la série s'est fait une place dans le top 5 des séries les plus regardées en France sur Netflix... Où la voir : sur Netflix, évidemment.

Des cours de cuisine en ligne

Recettes de japchae, soe Galbijim et haemul pajeon sur fond d'histoire intime de la vie quotidienne.

The Korean Vegan, des recettes saupoudrées d'histoires

Pour le Washington Post, Joanne Lee Molinaro de la chaîne TikTok @thekoreanvegan (2,7 millions d'abonnés) a révolutionné le partage de vidéos de recettes de cuisine. En faisant sauter des nouilles et en découpant les légumes, elle partage ses recettes de plats coréens tout en racontant « comment sa mère a failli être tuée et mourir de faim » et « comment le garçon dont elle était amoureuse au collège lui a adressé une injure raciste et l’a quittée, parce qu’elle ne voulait pas se laisser tripoter. » À 42 ans, cette fille d’immigrés nord-coréens auparavant membre d’un important cabinet d’avocats de Chicago a réussi grâce à ses histoires (#storytime) à mettre à l'honneur la cuisine coréenne, loin des éternels bibimbaps et au kimchis...

Jay's KFOOD, les délicieuses recettes d'une coréenne en France

Plats traditionnels, street food coréenne, barbecue, soupes, ragoûts, cuisine moderne... Jay, coréenne installée en France depuis plus de 10 ans, partage ses meilleures recettes et créations sur son compte Instagram @jay_cuisine_coreenne (3 846 abonnés). Pour voir l'intégralité de la confection des plats, cela se passe sur YouTube. Entre deux recettes compliquées de gimbap et ramyeon, Jay dévoile la confection des Dalgona, friandise très prisée des enfants présentée dans l'une des épreuves de Squid Game.

Des livres à bouquiner lové dans son canapé

Pour ceux qui en ont marre de binger des séries, un peu de lecture s'impose.

Pourquoi la Corée ?

Dans Pourquoi la Corée ? (Éditions L'Atelier des cahiers, octobre 2021), la journaliste Ophélie Surcouf qui a longtemps vécu à Séoul mêle récit personnel et analyse de la hallyu pour essayer de comprendre pourquoi et comment la pop culture coréenne a réussi en moins de 20 ans à conquérir le monde entier.

BTS au cœur des ARMY

Dans BTS au cœur des ARMY (Éditions Matin calme, août 2021), Jeeheng Lee nous plonge dans l'univers du fandom du groupe de K-pop BTS et de la promotion virale, véritable déferlante mondiale. La phrase qui fait mouche : « Les BTS ne sont plus un groupe pop, c'est un mode de vie. »

Pour les fanas de K-pop

Plongée dans l'univers acidulé de la K-pop, entre larmes, succès et paillettes.

Blackpink : Light Up The Sky

Ce documentaire nous fait entrer dans l'intimité de l'iconique groupe de K-pop féminin Blackpink, dont la rappeuse et danseuse Lisa a récemment surclassé le record de Taylor Swift en se lançant dans une carrière solo. En filigrane, le documentaire dévoile les mécaniques bien ficelées des maisons de production coréennes, qui recrutent à la chaine et entraînent des trainees destinées à devenir superstars, ou rien. Où le voir : sur Netflix.

Une brève histoire de la K-pop

Le documentaire K-pop Evolution retrace en plusieurs épisodes l'histoire de la K-pop, depuis ses timides balbutiements à la fin de la seconde guerre mondiale à la création des premières idols dans les années 90, en passant par leur exportation massive aujourd'hui. En toile de fond, une éthos : No Pain No Gain. Où le voir : sur YouTube.

À essayer dans la vraie vie

Exposition ou cours de langue, la Corée se retrouve aussi (et surtout) de l'autre côté de nos écrans.

Découvrir l'alphabet coréen et son rôle clé dans l'histoire du pays

Jusqu'au 15 novembre, le Centre Culturel Coréen propose dans le 8ème arrondissement de Paris une exposition mettant à l'honneur l’alphabet coréen. Créé en 1443 par le roi Sejong le Grand, l'alphabet hangeul est né de la volonté du monarque d'éduquer l'ensemble de ses sujets en leur permettant d'accéder à l'écriture plus facilement qu'avec les caractères chinois encore utilisés à l'époque au sein de la noblesse. Aujourd'hui, le taux d’alphabétisation en Corée serait parmi les plus élevés au monde...

Apprendre le coréen à l'institut Sejong

Lancé en 2010, l'institut de langue et culture coréennes de Paris, ou institut Roi Sejong, est une organisation officielle agréée par l’État et spécialisée dans l’enseignement du coréen et de la culture coréenne. Situé dans le 11ème arrondissement de Paris, l'institut propose des cours pour tous niveaux, de débutants à confirmé.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

  1. Kitsune70 dit :

    Que de très bonnes refs. Merci pour cet article.

  2. Aurélie ORHON dit :

    Quel bel article sur différentes facettes de la Corée du sud. Que ce soit les dramas, la cuisine, la musique, l'histoire, il y a forcément quelque chose à découvrir et à aimer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.