1,8 sur fond rose avec des lèvres dorées à paillettes

Beauté : pourquoi avoir une belle peau est devenu un marqueur de richesse et de réussite sociale

C'est la nouvelle injonction beauté à laquelle il faut se plier. Et sur TikTok, elle fait déjà plus de 1,8 milliard de vues.

Émancipation des standards de beauté et mouvement body positive, okay, mais à condition d'avoir un slim thick body et surtout une peau parfaite. Sur les réseaux, on partage en boucle routine beauté et astuces pour avoir le teint le plus sain et frais possible. Et surtout, on flex en affichant une peau claire et lisse, nouveau symbole statutaire qui supplante dorénavant la minceur...

#skintok, là où s'exprime notre obsession pour la santé de la peau

Les routines beauté ne datent pas d'hier : sur YouTube et Instagram, les influenceuses nous expliquent avec précision comment prendre soin de sa peau, entre exfoliation douce, utilisation d'huile essentielle, sérum dopé à l'acide hyaluronique et rouleau de jade. Mais aujourd'hui plus que jamais, une peau éclatante est le signe d'une santé vigoureuse, d'une vie équilibrée, d'une alimentation saine et d'une grande maîtrise de soi. In fine donc, d'une certaine supériorité morale.

Témoin de la mouvance, le #skintok sur TikTok qui rassemble plus de 1,8 milliard de vues. Ici, vous trouverez pêle-mêle des gens qui rasent de près le duvet de leur visage pour avoir la peau plus lisse (#dermaplaning), des coups de scalpel assénés à des boutons purulents et plein d'autres troubles dermatologiques peu ragoûtants. Mais les stars du show, ce sont les recommandations de produits et les conseils à suivre pour obtenir une peau parfaite. En quelques mois, le skincare s'est érigé en religion sous le pinceau et les cotons recyclables des skintellectuals, néophytes devenues expertes soins et bien-être.

Depuis, gommages et crèmes hydratantes ont relégué au placard le maquillage qui se doit aujourd’hui d'être le plus discret possible. L'objectif : être fraîche et pimpante au naturel, sans contouring ni sourcils redessinés. Les fonds de teint couvrants sont remplacés par des CC crèmes effet bonne mine. Sont mis à l'honneur les looks yoga skin (qui donnent l'impression qu'on sort tout juste d'un cours de yoga Kundalini), glass skin (pour peau de verre, c'est-à-dire une peau lumineuse et translucide) ou encore dolphin skin (peau de dauphin, comme si on émergeait de l'eau).

Pour trouver ces visages resplendissants, il suffit de suivre le #glow (briller). Utilisé dans quelque 15 millions de publications sur Instagram, il apparaît 2,4 milliard de fois sur TikTok...

La beauté, un truc de riche ?

Adopter la routine beauté sud-coréenne en 17 gestes, dormir sur un oreiller en soie pour prévenir l'apparition des rides, manger bio et frais, faire retirer ses taches de vieillesse au laser ou encore avoir le temps de pratiquer régulièrement une activité sportive... ne serait-ce pas un truc de riche ?

La fameuse « beauté au naturel » tant louée sur les réseaux semble relever du mythe dans la mesure où son entretien nécessite un porte-monnaie bien garni.

C'est en tout cas bien l'avis de la youtubeuse Tiffany Ferguson pour qui le phénomène n'est pas circonscrit au skin care, il s'étend aussi à notre sourire. En effet, il ne suffit plus que nos dents soient bien droites et régulières, elles doivent aussi être impeccablement blanches, un résultat obtenu par le truchement de soins longs et coûteux. Aux États-Unis, « faire réparer ses dents » s'est d'ailleurs imposé comme le marqueur d'une ascension sociale réussie. Dans le morceau Bodak Yellow, la chanteuse de hip hop Cardi B l'explique d'ailleurs sans complexes : « Got a bag and fixed my teeth / Hope you hoes know it ain't cheap » (J'ai pecho un sac et j'ai fait réparer mes dents / J'espère les pétasses que vous savez que c'est pas donné.)

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.