habillage
premium1
actu_11825_vignette_alaune

La ville où l'on trouve toujours une place de parking de libre

Le 2 févr. 2012

Fini les problèmes de stationnement! A San Francisco, des chercheurs expérimentent un système de capteurs qui permet aux automobilistes d'être informés en temps réel des places de parking disponibles. Par François Kermoal.

" Je me gare et j'arrive ". Combien de fois n'avons-nous prononcé cette petite phrase innocente. Le problème, c'est qu'entre le moment où on la dit et celui où l'on arrive effectivement, il peut se passer beaucoup de temps... Pas toujours facile de se garer dans les grandes métropoles. Dans certains quartiers, un tiers des voitures qui roulent seraient arrivées à leur destination, tout le problème consistant pour leur conducteur à trouver une place où se garer. Quelle débauche d'énergie et de pollution!

Eh bien, cela ne devrait pas durer. Car des chercheurs de San Francisco planchent sur ce dossier et nous concoctent des solutions, selon Technology Review, le site du MIT (Massachusetts Institute of Technology).

Leur programme de recherches, baptisé SFPark, est l'un des plus avancés aux Etats-Unis dans ce domaine. Il bénéficie de près de 20 millions de dollars de financement du département américain des transports.

De fait, nos ingénieurs de San Francisco ont installé des capteurs sur plusieurs milliers de places de stationnement dans la ville. Les capteurs en question, reliés à un central, sont capables de vous dire en temps réel si la place est occupée ou non. L'information est évidemment accessible par internet et sur smartphone.

La ville espère ainsi réduire de façon significative les émission de dioxyde de carbone dans l'air, sans parler des accidents de la circulation; un conducteur qui cherche une place de parking est vite énervé, il n'est pas toujours très attentif à son environnement. Sans parler des économies potentielles de carburant. Une étude menée à Los Angeles estime à environ 560 000 par an le nombre de kilomètres parcourus en pure perte par les seules voitures des résidents d'un "block" d'immeubles en quête du saint Graal : une place de parking.

Surtout, dans de nombreuses villes, comme Los Angeles, justement, le problème ne serait pas tant le nombre de places de parking disponibles, a priori en nombre suffisant pour le parc automobile local, que le fait que les conducteurs ne savent pas où les trouver. En les aidant à les localiser, on fait ainsi disparaître l'essentiel du problème.

 

François Kermoal est directeur de la rédaction du magazine l'Entreprise.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.