premium1
premium1
Bleu, exposition, innovation, futur
© Werner Du plessis via Unsplash

Décideurs et transformation, comment relever les nouveaux défis ?

W&Cie
Le 2 avr. 2021

2020 a été une année difficile pour tout le monde, y compris pour les décideurs. Les vagues successives de la pandémie et les variants ont provoqué, dans toutes les entreprises, un véritable tsunami de transformations. Mais comment peut-on être résilient face à ces bouleversements, à l’imprévisibilité et aux symposiums sur le « monde d’après » ? Ces sujets ont de quoi troubler le sommeil des patrons.

Par Johanne Casagrande, Directrice Générale Branding et Stratégie chez W&Cie

Innover pour améliorer leurs produits et services

Sans grande surprise pour 58%1 des cadres gestionnaires, dirigeants et managers, la crise a eu des effets négatifs sur l’activité de leur entreprise. Ainsi, les dirigeants se sentent plus pressés de répondre à la concurrence et à innover pour améliorer leurs produits et services. En réponse à la crise, 78%2 d’entre eux déclarent qu'ils doivent être plus préparés à répondre à la concurrence dans leur secteur. Et 61%2 qu'ils doivent être plus préparés à innover. En parallèle, il est également frappant de constater que, sur les réseaux sociaux, les décideurs les plus actifs3 s’expriment majoritairement sur les enjeux écologiques, la responsabilité des modes de productions et de consommation ou encore l’évolution vers un monde du travail plus éthique.

Conseils tous azimuts contre conseils personnalisés

La marque, qu’elle soit institutionnelle ou commerciale, tient une place de plus en plus centrale, c’est souvent le premier ambassadeur des orientations stratégiques de l’entreprise. En tant qu’actif immatériel c’est un levier de valeur, un levier de changement et un levier de transformation. Les problématiques liées à la marque sont donc de plus en plus nombreuses et portent de nouveaux défis : sociaux, environnementaux, managériaux… Bien entendu, les directions générales, de la communication et du marketing, sont entourées d’agences et de cabinets hautement qualifiés. Mais ils ont parfois besoin d’un conseil plus personnalisé sur un temps court et un sujet précis, en one-to-one, de façon experte et « agnostique ». Par exemple quand il s’agit de transformation digitale, seulement 19%2 des CEO s’en sentent capables. Poser les questions de façon simple et directe pour ensuite conduire les chantiers nécessaires devient un soutien précieux.

Anticiper avec justesse les tendances et les changements

Parmi les problématiques des marques : comment dynamiser ou redynamiser ma marque pour rester compétitif, conquérir de nouveaux marchés, saisir les opportunités du digital, mieux anticiper les tendances et les changements, pourquoi et comment devenir une marque contribuante, comment rédiger ma raison d’être et communiquer mes engagements, comment définir les priorités, impulser et accompagner le changement, articuler entreprise-marque(s)-programme(s)…

Pour leur apporter un avis éclairé, documenté, honnête, dans une dimension interpersonnelle, il faut être un peu extérieur – paradoxalement– et jouer le rôle de tiers de confiance et de sparring-partner. Les décideurs sont pressés et veulent du conseil intuitu personae, de leader à expert. Privilégiant l’écoute et l’échange rapide pour articuler des hypothèses argumentées. Cela est tout à fait complémentaire des missions classiques d’agence ou de cabinets d’études. Mais dans un cadre plus agile, une sorte de conseil personnalisé à la demande (une heure, un jour, une semaine, un mois…), en gardant en tête les enjeux business et internes pour permettre des plans d’actions précis et pragmatiques.

Représenter simplement des avenirs possibles et complexes

Plus d’agilité, plus d’expertise dans une relation de confiance et en toute confidentialité. Voilà pour les grands piliers. Cela est fondamental car en petit comité on peut tout se dire, sans filtre, on gagne du temps. Le dernier volet est de pouvoir aider les décideurs à se représenter ces avenirs parfois complexes, de façon plus claire et surtout plus enthousiasmante. Or la création, surtout en période de crise, a un pouvoir de projection inégalable. Designer les enjeux futurs, c’est penser et donner corps aux visions à long terme, dépasser les sujets tactiques pour ouvrir des chantiers stratégiques pour la marque et l’entreprise, avec une place centrale donnée au concret. Rendre tangible pour mieux guider les décisions.

On entend souvent que « les grandes marques ont besoin de grands leaders ». Nous proposons tout simplement d’être à leurs côtés pour les aider à y voir clair.

 


W&Cie créateur de l’offre de conseil en stratégie de marque EXECUTIVE, dédiée aux décideurs.


Sources : 
1. Enquête YouGov et PayPlug auprès de 900 cadres gestionnaires/dirigeants/managers de TPE/PME, du 24 décembre 2020 au 4 janvier 2021.
2. Étude Global Leadership Forecast 2021, DDI, Les Echos 18 mars 2021.
3. Étude sur le leadership digital de dirigeants actifs sur Twitter et LinkedIn Angie.

W&Cie - Le 2 avr. 2021
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.