Expression de la discrimination raciale en dessinant des expressions avec les doigts

Entreprises : pour 68 % des Français, les discriminations raciales impactent les carrières

© dashu83 - Getty

Une enquête révèle que la discrimination et le manque de diversité demeurent des réalités en entreprise. En effet, 31 % des personnes interrogées rapportent avoir été témoins ou victimes de discrimination raciale et ethnique en entreprise.

Si pour de nombreux Français travailler pour une entreprise inclusive et soucieuse de la diversité est devenu un critère plus important que l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée, ou même que la rémunération, une récente enquête* de Glassdoor démontre que du côté des entreprises, il reste un long chemin à parcourir.

Constaté ou vécu, le racisme en entreprise se maintient

L’étude révèle que 31 % des personnes interrogées rapportent avoir été témoins ou victimes de discrimination raciale et ethnique en entreprise. Cela représente une hausse de 3 % par rapport à 2019. En effet, dans une précédente étude de Glassdoor, 28 % des employés français déclaraient avoir été victimes ou témoins de racisme au travail (Étude « Diversité et inclusion 2019 » ). Conjointement, 23 % de répondants déclarent avoir été témoins ou victimes de discriminations raciales et ethniques lors d’un processus de recrutement, et la même proportion (24 %) lors d’une promotion, soit près d’un quart des répondants.

Interrogés sur les conséquences professionnelles de ces discriminations, plus de deux tiers des répondants (68 %), estiment que les opportunités de carrière des employés sont affectées par la discrimination raciale et ethnique.

Les efforts des employeurs remarqués

En parallèle, presque deux tiers des répondants (67 %) estiment que leur entreprise fait « suffisamment » d’efforts pour employer des personnes d'origines diverses à des postes managériaux (contre 75 % pour tous les postes confondus). Dans le détail, 61 % des répondants pensent que leur employeur se préoccupe de la diversité et de l'inclusion, et 47 % qu'il communique davantage sur les efforts déployés pour améliorer la diversité et l'inclusion en comparaison à 12 mois plus tôt.

Un plus grand écart de salaire lié à l’origine ethnique

Une autre étude de Glassdoor (avril 2022)** sur la transparence salariale avait révélé quant à elle qu’un salarié sur deux (51 %) estimait que son employeur pourrait faire davantage d’efforts pour diminuer les écarts de salaire liés à l’origine ethnique. 29 % des personnes interrogées considéraient que l'écart s'était élargi pendant la crise de la covid, et plus de la moitié (52 %) pensait que davantage de transparence salariale pourrait aider à combler cet écart. Des chiffres qui ne sont pas anodins et montrent qu’il reste encore beaucoup à faire selon Lauren Thomas, économiste chez Glassdoor qui a déclaré : « Dans un contexte bien connu de pénurie de talents, il est également dans l’intérêt des entreprises de valoriser les compétences et l’expérience et de passer outre certains biais. »

Top 10 des entreprises Françaises avec les meilleurs scores de diversité et d’inclusion

L'équipe de recherche économique de Glassdoor, acteur mondial de l'information sur les emplois et les entreprises, a analysé plus de 80 000 avis d'employés français, afin d’établir une liste des meilleures entreprises en matière de diversité et d’inclusion. Quelles sont les 10 entreprises Françaises avec les meilleurs scores de diversité et d’inclusion selon leurs employés ?

Classement GlassDoor

  • Étude One Poll pour Glassdoor menée du 16 au 20 septembre 2022, auprès de 1 000 employés français âgés de plus de 18 ans et salariés à temps plein.
    ** Étude One Poll pour Glassdoor menée du 30 mars au 1 avril 2022, auprès de 1 000 employés français âgés de plus de 18 ans et salariés à temps plein.
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.