3 screen issus de tiktok montrnt des couples

Couple Goals : quand le summum du fake dérape sur TikTok

© TikTok

Vous en aviez marre des couples qui mettent leur vie en scène pour faire étalage de leur bonheur ? Attendez de voir comment ils s’affichent sur TikTok. Au point d’en faire leur fonds de commerce et d'aller parfois trop loin quand ce dernier est mis en danger.

Sienna Mae Gomez, une influenceuse body positive de 17 ans, et Jack Wright, un danseur de 18 ans, ont envoûté tout TikTok avec leur idylle. Jusqu’à ce que l’entourage du jeune homme accuse l’influenceuse d'avoir exercé une pression verbale et sexuelle sur le jeune homme. Et que Gomez dénonce Wright pour l’avoir utilisée afin de récolter des likes. Simple querelle d’ado ? Selon Vox, le cas est loin d’être isolé…

Les Couple Goals, c'est quoi ?

L'Urban Dictionnary définit ainsi les « Couple Goals » :   « That couple that has it all. Non-stop laughter, cute AF and you just know they've got a bangin sex life. » (C'est ce couple qui a tout pour lui. Des rires en cascades, une image ultra cute, et une vie sexuelle d’enfer.)

Sur les réseaux sociaux en général, et sur TikTok en particulier, la formule fait mouche et attire les commentaires de la communauté, surtout lorsque le couple entretient le mystère sur son statut avant d’officialiser, tambours battants, sa relation. (#truelove)

@janisyzoe

Reply to @i_play_roblox912 mit dem Move am Ende bekommt ihr jedes Mädchen 🤫

♬ original sound - Sickickmusic

Sur la plateforme préférée de la génération Z, le #couplegoals compte plus de 142 milliards de vues. Cela fait beaucoup de couples jeunes, beaux et bronzés qui s’embrassent langoureusement sur une plage au coucher de soleil et échangent leur brosse à dents avec des œillades complices.

Parfaitement imparfaits

Évidemment, tout relève encore une fois du scénario. La formule qui permet de cartonner, c’est d’être « relatable », autrement dit quelqu’un à qui l’on peut s’identifier.

Sous couvert de se mettre en scène dans des situations de la vie de tous les jours, de divertir ou d’inspirer, les Couple Goals vont user et abuser de chamailleries adorables, de pranks cousus de fils blancs et de prétextes fallacieux pour exposer des corps galbés. Bref, être relatable, mais pas trop. Il s'agit quand même de mettre en scène une vie bien lustrée qui attirera la convoitise.

@marenwolf

Ahhhh @tobiaswolf_ 😂 and the winner is......... 😅 #viral #challenge #foru #fun #crazy #couplegoals #lol #haha

♬ Originalton - MarenWolf

Quand le phénomène se téléporte chez les enfants

Bien sûr, les réseaux ont toujours comporté une grande part de fake. Mais cette dynamique bien huilée cache parfois autre chose.

De récents témoignages ont montré que l’obsession pour les couple goals a mené à des cas d’abus émotionnels, comme le raconte la youtubeuse américaine Trisha Paytas, âgée de 32 ans. En couple avec le vidéaste Jason Nash, ce dernier l’aurait utilisée pour profiter du tag « girlfriend », hautement cliquable sur les réseaux, avant de la quitter sans ménagement.

Le problème, c’est que tout cela n'est pas un simple jeu de dupes entre adultes semi consentants.

Sur Roblox, l’application de jeux vidéo favorite des moins de 13 ans, les relations de couple, bien que prohibées sur la plateforme, vont bon train.

Pour se reconnaître entre eux et contourner la règle, les joueurs qui cherchent à dater misent sur certains accessoires ou pseudonymes emblématiques, comme « xx/xX/Xx » ou « ii », qui évoquent le binôme. Pour être cool, il faut déjà que son avatar s’affiche avec l’élu de son cœur, avant d’officialiser la relation sur… TikTok. Et la boucle est bel et bien bouclée.  

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.