Deux boissons Starbucks

Comment un hashtag TikTok rend fou les baristas chez Starbucks

© Thirteen .J via Unsplash

Décidément, TikTok produit les tendances conso à la chaîne. Et quand le réseau incite les fans de Frappucino à personnaliser leurs boissons, ce sont les baristas qui trinquent !

« Un café noir s’il vous plaît. » Voilà la phrase que les employés de Starbucks rêveraient d’entendre à nouveau.

La course aux Starbucks Hacks

On appelle ça les « Starbucks Hacks » et la mode nous vient encore et toujours de TikTok. Le principe du « Starbucks Hack » : partager en vidéo ses recettes préférées et ses petites astuces pour personnaliser les boissons Starbucks.

Mais ce qui pourrait être la petite manie de quelques-uns a tourné à l'emballement de masse. Le hashtag #starbucksecretmenu compte déjà plus de 183 millions de vues. Devenu viral, il invite les clients à commander eux-mêmes des créations toujours étonnantes, provoquant une surenchère de boissons plus jolies et colorées que jamais.

Des robots à faire du café

Les baristas, eux, rient jaune. Leurs conditions de travail étaient déjà difficiles en raison des mesures sanitaires, les voilà transformés selon les termes de l'un d'eux en « robots à faire du café. »

« Ces commandes nous rendent fous parce qu'elles sont si longues et si spécifiques, elles nous obligent à bien plus de travail qu'il n'en faut pour préparer un seul verre », a confié un employé au Guardian.

Et force est de constater que les exigences farfelues de leurs clients ont des conséquences tout à fait concrètes pour les salariés. Suite à la commande d'Edward ayant requis l'activation de près de 13 options, le barista Josie, qui s'était plaint sur Twitter de la longue préparation de la boisson incongrue, a été viré.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.