Une silhouette rose en train de méditer

Chamanes en plastique : les gourous 2.0 du nouveau New Age

Dérives sectaires, produits et services bidon, appropriation culturelle : bienvenue dans le monde des chamanes en plastique, ces gourous qui veulent absolument harmoniser vos énergies à coups d’eau de lune et de pierre de quartz.

Dans La France sous nos yeux, Jerôme Fourquet et Jean-Laurent Cassely avançaient que l'engouement pour le chamanisme et l’ésotérisme provenait principalement de l'effondrement de la culture catholique. Cet effondrement laissait derrière lui un vide spirituel qui ouvrait la porte à d'autres propositions susceptibles de combler notre soif de transcendance. À présent, ces propositions dégoulinent de partout : les influenceurs astrologie donnent des conseils pour optimiser ses investissements Bitcoin, les stars hollywoodiennes développent des produits wellness hippies, les profs de yoga se reconvertissent en sorcières, l'alimentation devient magique, le nail art devient mystique, le féminin sacré, et les coachs expliquent aux ados qu'ils sont sûrement des êtres semi supérieurs venus d'autres univers...

Dans un rapport rendu début novembre 2022, la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) affirme que la France fait face à « un accroissement inédit des agissements à caractère sectaire. » La hausse « significative » des saisines porterait à 4 020 leur nombre en 2021, soit une augmentation de 33,6% par rapport à l'année précédente, et de presque 50% par rapport à 2015. Les jeunes de 18 à 24 ans seraient « particulièrement vulnérables face aux gourous 2.0 qui les entraînent dans des gouffres financiers », notamment grâce à la vente de cryptomonnaies et l'usage de vente multiniveau.

Alors, qui stimulent ainsi notre besoin immémorial et inépuisable de croire en un au-delà accessible et tangible ? Les chamanes en plastiques de ce nouveau New Age. Présentation.

Qui sont les chamanes en plastique ?

Depuis le début de la pandémie, Cassandra De Berranger, 38 ans, professeur de hatha yoga dans le sud-ouest de la France, a « tout vu passer »  : ceux qui sont tombés dans le conspirationnisme et ceux qui sont partis vers des pratiques plus alternatives. « Certains sont revenus à la raison, mais je vois de plus en plus de mes élèves qui virent dans des systèmes de croyance où tout se confond et se mélange... Plus l'offre est ahurissante, plus elle attire. Les gens sont en quête d'autre chose, ils s'intéressent à la spiritualité, font des recherches sur Facebook ou se rendent au Salon du Bien-Être à Toulouse. Et les pseudo-chamanes sont là, prêts à les alpaguer... »

Le terme « chamane en plastique » a été forgé dans les années 60 aux États-Unis par des militants amérindiens. À l'origine, il désignait les personnes (généralement occidentales et blanches) se faisant passer pour des guérisseurs traditionnels amérindiens ou se présentant comme des représentants officiels de la culture indigène à laquelle ils empruntaient. Aujourd'hui, le terme qualifie aussi bien les conseillers spirituels autoproclamés, que les voyants, médiums et autres pratiquants opérant sur une base frauduleuse tout en se revendiquant de la spiritualité et en cherchant à monétiser leurs services. « En bref, les chamanes en plastique s’approprient principalement l’image, le folklore autour du chamanisme, ce qui ne les empêche pas de se définir à demi-mot comme des figures divines, en contact direct avec les esprits de la Nature, véritables messagers entre les Hommes et les esprits. Selon les époques et les modes du moment, le chamane en plastique peut s’inventer des pouvoirs : il peut être à la fois guérisseur, voyant, capable de guérir les âmes... », souligne Cassandra De Berranger.

Comment les reconnaître ? Dans leur version la plus débridée, ils portent des plumes dans les cheveux façon coiffes amérindiennes, arborent des peintures vaguement ésotériques sur leur visage, aiment à raconter comment leur voyage dans le Punjab ou au cœur de l'Amazonie a transformé leur vie, et se filment en train de jouer du tam-tam dans la forêt de Compiègne. Dans leur version la plus passe-partout, les chamanes en plastique portent des tons crème et des man-buns, et relisent inlassablement les Accords toltèques : les 4 règles pour mieux se connaître de Miguel Ruiz. Quand ils ne sont pas trop occupés à expliquer comment retrouver sa flamme jumelle ou pourquoi pierre d'opale Ayahuasca vont vous changer la vie. En jeu derrière la mise en scène de ce mode de vie basé sur la clairvoyance et la sagesse : l’instauration d'une figure tutélaire rassurante. Et surtout, beaucoup d'argent...

Eau de lune, cristaux : la proposition des chamanes qui vous veulent du bien

L'offre de produits vendus par les néochamanes est pléthorique. Le carton de l'année, ce sont bien sûr les cristaux, ou pierres semi-précieuses, comme le jade ou le quartz. Toutes sont valorisées pour leurs propriétés spécifiques : apporter la sérénité, faciliter la prise de décision etc... En plus d'orner les tables de nuit, les pierres semi-précieuses prisées par les ados apprenties sorcières alimentent un business juteux. D'après le Süddeutsche Zeitung, la vente de pierres magiques générerait jusqu’à 20 milliards d’euros en Allemagne chaque année... Sur TikTok, les cristaux font aussi un carton : le #crystaltok dépasse les 5,2 milliards de vues et la #lithothérapie les 70 millions.

@sarahal06

Tellement fière de vous denicher des aussi belle pièce de qualité 🤌🏼 ce soir à 19h00 sur @lesdryades #cristaux #crystals #lithotherapie

♬ Get Into It (Yuh) - Doja Cat

Parmi les articles proposés par les chamanes, d'autres objets fétiches : flûtes de pan artisanales, gongs, eau de lune, talismans et autres guides pratiques en tous genres. Mais attention, les chamanes en plastique ne vendent pas que des produits. Le gros du chiffre d’affaires se joue du côté des services et des prestations plus ou moins floues. Et parfois même de certains lieux...

Pour mieux vibrer, rendez-vous au Mont-Saint-Michel

C'est désormais autour du Mont-Saint-Michel en Normandie que pullulent les apprentis chamanes, prêts à exploiter le « taux vibratoire » de la célèbre abbaye. Par taux vibratoire, comprendre « indice de performance qui varie en fonction de l’instant de calcul et des oscillations énergétiques de l’élément mesuré » qui se nourrit aussi de « la pensée émotionnelle, la force physique, les potentialités, les faiblesses des endroits physiques. » Ce taux se mesure grâce à un pendule de radiesthésie ou au biomètre de Bovis utilisé en radiesthésie. Le procédé de détection repose sur l'idée selon laquelle les êtres vivants seraient sensibles à certaines radiations émises par différents corps. En résumé, les lieux à haute énergie vibratoire permettent de se ressourcer et d'accéder « à son inconscient pour retrouver l’amour et l’essence de l’être. » Si le principe est généralement considéré comme relevant de la pseudoscience, les prestations autour des soins énergétiques explosent depuis la pandémie.

Loris Vitry, coach en développement personnel, et Cathy Maillot, ostéopathe, expliquent en ligne avoir « tous deux développé un magnétisme (taux vibratoire) très élevé. » Pour mieux cerner leur projet, il est possible de se procurer l'ouvrage, « Communiquer avec le monde invisible », où il est rappelé que « tous les thérapeutes énergétiques, magnétiseurs guérisseurs, voyants médiums, maîtrisent l'art de la radiesthésie et donc les secrets du pendule. » Parmi les services proposés, le calcul de son « Chemin de vie » (le nombre qui révèle à chacun le chemin à prendre pour « réussir sa mission de vie », selon une méthode venue tout droit des Aztèques et des Mayas), le décryptage de son « Heure Miroir » (pour mieux comprendre les messages qu'essaient de vous transmettre vos anges gardiens, ou encore le nettoyage énergétique (pour apprendre à se purifier, soi et sa maison). Au-delà de la traditionnelle formation reiki et voyance, le duo propose encore une prestation plus étonnante, « Entreprise Sacrée », pour améliorer la performance des salariés en optimisant le profil énergétique et spirituel de chaque membre de son équipe.

Le taux vibratoire de Loris et Cathy n'est pas seulement mis au service de patients, mais aussi de particuliers enclins à devenir à leur tour néochamanes. Sur leur site, quelques conseils pour choisir son formateur magnétiseur : « Si vous maîtrisez déjà l'utilisation d'un pendule divinatoire, je vous conseille aussi de mesurer le taux vibratoire de votre formateur en magnétisme. Si son taux vibratoire est inférieur à 300 000 unités Bovis, vous pouvez passer votre chemin et chercher un autre formateur. » Vous voilà prévenus.

Formation pour devenir chamane : le MLM des néogourous ?

Quand les clients se font rares, miser sur la formation d'autres chamanes s'avère plus profitable, et Loris et Cathy ne sont pas les seuls sur le coup. Ou comment les chamanes cherchent à recruter de nouveaux chamanes, façon MLM. Avec les formations promettant l'accession au statut nébuleux de chamane, les tarifs peuvent vite grimper : compter parfois 5 500 euros pour une formation de 192 heures en présentiel (repas et hébergement non compris dans la formation) sur certains groupes Facebook. L'Institut Pierre Thirault propose de son côté 4 jours d'initiation pour 680 euros. Au programme : décoration d'intérieur, Feng Shui et géobiologie...

Le fil conducteur de ces diverses offres : un fourre-tout de disciplines mélangeant pêle-mêle Reiki (méthode de soins énergétique d'origine japonaise), peinture d'âme ( « Il s'agit d'un soin connecté et illustré, qui vous représente. Un portrait d'âme est comme un compagnon de vie. Intime et fidèle. De sa forme et ses couleurs, émanent une vibration, une énergie propre au chemin de votre âme. La main est savante, elle sait au-delà des mots, traduire et retranscrire ce qui émerge et qu'elle connaît déjà. » ), crudivorisme (pratique consistant à se nourrir exclusivement d'aliments crus) ou encore anthroposophie (courant mélangeant christianisme et religions indiennes). L'objectif de ce fatras de disciplines : permettre de satisfaire toutes les envies grâce à une offre unique.

Mais pas toujours besoin d'avoir à débourser pour sa formation. Sur le groupe Facebook L'Univers de l'occulte & des croyances païennes (Wicca, Sorcellerie, etc.), les quelques 22 000 membres, parfois enveloppés de peaux de bête ou de couvertures péruviennes, partagent astuces et PDF expliquant comment s'improviser chamane, le tout accompagné de photos de saluts au soleil et de haïkus invoquant le pouvoir de la Terre nourricière. Sur Instagram, coachs et profs de yoga agrémentent volontiers leur bio des termes chamanes ou « passeuse d'âme » (énième concept encapsulant communion avec le monde invisible et capacité à donner de l'amour) sans s'embarrasser de certifications, d'explications ou même de définition... C'est le cas de Fleur*, 36 ans. Après des études en école de commerce et des années dans le conseil, elle « lâche tout » pour partir se ressourcer deux mois à Bali. À Ubud, elle enchaîne les stages de yoga et de méditation avant de se découvrir des pouvoirs chamaniques. « L’identité chamanique a toujours fait partie de moi, mais j'ai mis des années à m'en rendre compte car j'étais comme engourdie. Aujourd'hui, je suis en phase avec mes énergies, et je veux partager ça avec les autres. Je veux leur offrir l'opportunité de faire le même voyage que moi. »

Culte au filtre pastel et dérives sectaires

« Sans forcément le vouloir ou s'en rendre compte, certains de ces chamanes vont propager leur propagande QAnon passée au filtre paillettes, note Cassandra De Berranger. Certains de mes élèves ont même lâché leur chimio, sur les conseils de leur chamane, pour se soigner à l'huile de ricin et à l'eau de lune... Mon amie Sandrine* m'a récemment expliqué devoir demander l’autorisation de son énergéticienne — qui s'est peu à peu immiscée dans sa vie et qu'elle consulte régulièrement, dorénavant plusieurs fois par semaine — avant de participer à une fête que j'organise. Sa chamane lui a expliqué qu'elle avait une force vibratoire exceptionnelle, et que sans s'en rendre compte, Sandrine serait amenée à nettoyer les auras des autres convives, ce qui la drainerait de ses forces et la déséquilibrerait... Il y a deux ans, mon amie aimait bien les colliers en perles et les pierres d'améthyste, mais cela s'arrêtait là. Que s'est-il passé ?  »

Avant la pandémie, l'énergéticienne de Sandrine donnait dans le New Age classique. Aujourd'hui, elle a rajouté la couche chamanique à ses services et facture 60 euros la séance de soins à distance. « Il ne faut pas oublier que les coachs en bien-être (parfois peu scrupuleux) se sont également retrouvés confinés. Eux-aussi ont été amenés à se demander : que puis-je ajouter à mon CV ? Quelle plus-value exotique puis-je développer ?  », observe Cassandra. Une situation de plus en plus banale qui inquiète la magistrate Hanène Romdhane, à la tête de la Miviludes : « Ces "praticiens" n’ont qu’un seul intérêt : tirer profit financièrement des personnes en les manipulant mentalement. »

Comme d'autres de ses amies professeures de yoga, Cassandra s'alerte des dérives qu'elle observe. « Je n'arrive toujours pas à savoir si ces chamanes 2.0 sont convaincus ou simplement motivés par le gain, sans doute un savant mélange, l'éventail est large... Dans tous les cas, la relation entre chamanes et adeptes est toxique : les deux ont besoin l'un de l'autre pour alimenter leurs croyances et tenter de combler un certain vide existentiel. J'observe aussi de nombreuses situations d'emprise : comme les soins prodigués par les chamanes sont souvent holistiques, ils ont vite fait d'infiltrer différentes sphères de votre vie. »

*Le prénom a été changé

commentaires

Participer à la conversation

  1. Maureen Damman dit :

    Un article incisif, clairvoyant et sublime. Merci !

  2. Vivien dit :

    Bonjour et merci pour cet article. Je reconnais bien certaines personnes et comportements. Le chamanisme n’est pas le seul à occuper le terrain en France. Toutes les religions autre que le catholicisme s’en donnent à coeur joie. Je ne me sens pas concerné mais force est de reconnaitre que l’humain a besoin de spirituel et que notre modèle de société est en faillite sur ce point. L’angoisse existentielle fait partie de notre nature. Pour cette raison j’éviterais les jugements de valeur, qui de mon point de vue ne font que creuser les écarts.

    • Laure Coromines dit :

      "Le chamanisme n’est pas le seul à occuper le terrain en France. Toutes les religions autre que le catholicisme s’en donnent à coeur joie." Tout à fait, mais ce n'est pas le sujet de l'article, qui choisit de se focaliser sur les chamanes : un problème à la fois !
      "Pour cette raison j’éviterais les jugements de valeur, qui de mon point de vue ne font que creuser les écarts." : les jugements de valeur ne s'adressent pas aux personnes angoissées existentiellement (comme vous le dites, on l'est tous), ils sont exclusivement réservés aux chamanes qui capitalisent sur cette angoisse.

  3. Anonyme dit :

    Article intéressant, les dérives certes existent mais je regrette seulement que les (non) croyances de l’auteur rend l’article assez subjectif. On peut aussi simplement croire en la vie après la mort, aux énergies sans tomber dans le piège de la secte ou suivre un gourou et le respecter. Aucun intérêt de dire « ça n’existe pas car je n’y crois pas et regardez ces dérives »

    • Laure Coromines dit :

      Bonjour ici l'auteur ! "On peut aussi simplement croire en la vie après la mort..." : absolument et je ne dis nul part le contraire ! Mais là n'est pas le sujet de l'article. Il s'agit ici de lister des dérives très quantifiables générées pas certaine croyances, et non de citer les croyances ne débouchant pas sur des dérives...

  4. Yogi Denis dit :

    Assurément essayer de faire le tri dans ce marché énorme du "bien être" va demander une véritable ouverture d'esprit au risque de retomber dans l'obscurantisme et l'inquisition du passé...
    Beaucoup de gens aujourd'hui ont de véritables perceptions subtiles et pour ceux qui n'en n'ont pas cela sera compliqué de discerner le vrai du faux.
    Peut-être que la méfiance doit être posée sur ces axes, dérives financières et dérives sexuelles...

  5. Loic dit :

    Ouah, sacré amalgame de tout et n'importe quoi: MLM; Qanons, chimio arrêtée sur les conseil de sa chamane comme si on se décrétait chamane tout seul.
    Alors oui il y a des charlatans mais cet article manque cruellement d'honnêteté intellectuelle en faisant le grand écart et ratissant si large, en mélangeant tellement de choses que je m'interroge sur les intentions d'un tel article. Vouloir prétendument protéger les gens en mélangeant le vrai et le faux et au final en alimentant une grossière et puante confusion.
    Les gens sont souverains ou doivent le redevenir, attention aux escrocs en tout genre OUI mais aussi à ce genre d'article qui va vous retourner la tête et vous faire croire que la spiritualité est une vue de l'esprit!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.