Logo d'Instagram entouré d'arbres et de feuilles d'automne

À défaut de planter des arbres, une association écologique a planté 4,1 millions d’utilisateurs sur Instagram

© Marin Tézenas du Montcel

« Pour une photo de votre animal de compagnie on plantera un arbre !  » , c’est la promesse qu’un organisme sur Instagram était censée tenir. 4,1 millions de partages plus tard, l’association revient sur ses engagements.

Incompétence ou arnaque ? Mais qui aurait pu prévoir... En seulement 10 minutes, la page Instagram Plantatreeco a généré un buzz mondial en promettant de planter un arbre pour chaque partage de leur campagne écologique. Mais il n'aura pas fallu plus de quelques minutes pour comprendre la supercherie.

Le fiasco d’une opération green-friendly

Des concours sur Instagram, il y en a des millions. La mécanique est assez simple, et date même des débuts de Facebook : vous repostez une photo, contre l’espoir de gagner quelque chose en échange. Pour l’initiateur du concours, c’est un coup de com' gratuit, car cette multitude de publications repartagées agit comme une campagne publicitaire. Cette mécanique est aussi largement utilisée par les associations humanitaires, afin de rendre une cause visible et de mobiliser le plus grand nombre de personnes.

Dans le cas précis, c’est l’histoire du compte Plantatreeco qui pose problèmeDédié à des opérations de sensibilisation écologique sur les réseaux, l’organisme a l’habitude de mobiliser sa communauté par ce type de mécanique, pour ensuite orienter les utilisateurs vers des sites de dons d’associations écologiques. Sauver des éléphants, replanter des forêts... le site emmène ses followers vers tous les fronts de protection de l’environnement, et se vante d’avoir récolté près de 600 000 dollars grâce à ce système.

Ici, la plateforme promettait un arbre planté en l’échange d’un repost. Mais en quelques minutes seulement, l’organisme a enflammé Instagram. Des millions d’utilisateurs, du monde entier, y sont allés de leur photo de chat ou de poisson rouge, pensant qu’ils aidaient là une noble cause. Mardi matin, ils étaient donc plus de 4,1 millions à avoir joué le jeu. Et planter 4,1 millions d’arbres, évidemment, ce n’est pas à la portée de tout le monde.

Un étrange manque d’anticipation

Très vite, les administrateurs de la page se sont rendu compte de l'effet d'emballement. Leur publication a été supprimée au bout de 10 minutes seulement. Mais impossible de mettre fin aux stories en réaction à leur proposition. Plantatreeco s’est empressée de poster des explications : non, ils n'avaient pas prévu un tel taux d’engagement, et très vite, leur promesse est devenue tout juste irréalisable.

Dans l’espace commentaire, des milliers d'internautes réclament la réalisation concrète, d’autres crient à l’arnaque. Au beau milieu de cet espace, on retrouve également d'autres associations actives pour la reforestation comme Ecosia, qui y est allé de sa question, l’air de rien. « Super initiative ! Mais quel est votre plan pour son exécution ? Dans quelle partie du monde comptez-vous planter ces arbres ? En combien de temps ? Et quelle(s) espèce(s) d'arbres allez-vous planter ?  »

Sous leurs explications, les utilisateurs Instagram ont été nombreux à protester contre une fausse promesse. © Instagram

Finalement, cette affaire s’inscrit dans la lignée de ces concours trompeurs sur Instagram. Sur la plateforme, les comptes sont libres de faire ce qu’ils veulent, sans avoir affaire aux modérateurs. Dans ces conditions d’utilisation, le réseau mentionne qu’il n'est en aucun cas responsable de la gestion d'un jeu-concours, de ses répercussions et des risques de triche éventuels. Alors pas de règles, pas de problèmes... et pas d'arbres non plus...

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.