habillage
premium 1
premium1
U2i

Uber non plus n'aime pas la concurrence

Le 30 nov. 2016

Pas si libres que ça les chauffeurs Uber ? Une publicité Juno affichée dans leur taxi, et ils sont gentiment désactivés…

Juno, un service de covoiturage basé à New York, donne des cheveux blancs à Uber. Il semblerait que l’un empiète sur les plates-bandes de l’autre.

Uber se serait aperçu que lorsqu’un conducteur charge l’application Juno sur son smartphone, le logo Juno et la notification « si vous invitez quelqu’un vous aurez le droit à 35% de réduction - apparaissent en écran de veille. Ainsi, lorsque celui-ci roule pour Uber, le passager a le droit à une jolie pub pour Juno. Malin et un peu vicieux.

De nombreux conducteurs Uber qui avaient téléchargé l’application Juno ont été identifiés et ont reçu un message un brin menaçant leur annonçant qu’ils étaient désactivés de la plate-forme, celle-ci considérant le process comme de la publicité déloyale. Ironique quand on sait que le modèle d’Uber repose sur des conducteurs « indépendants ». Affaire à suivre...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.