zebra-corner

Quand deux YouTubeurs trollent les pubs

Les publicités qui se vantent d’utiliser de vraies personnes et non des acteurs sont passées au vitriol par deux trublions qui n’ont pas la langue dans leur poche…

Chevrolet en tête de proue, les annonceurs raffolent des pubs « vraies » , celles dans lesquelles les consommateurs donnent leur avis et s’émerveillent devant des produits miraculeux… Sauf que le résultat est souvent loin d’être crédible : les réactions sont trop lissées, positives, et vont toujours dans le sens de la marque.

Plutôt que de s’en offusquer, le duo Zebra Corner, formé par Ali Shahriari et Dave Irwin, respectivement vidéographe et analyste-programmeur de logiciel, ont choisi de rétablir la vérité en s’incrustant littéralement dans les pubs qu’ils jugent édulcorées. Dans des vidéos irrévérencieuses au possible, ils se moquent allègrement des mécaniques employées, et font preuve d’un franc-parler un peu beauf’ à toute épreuve.

If "Real People" Commercials Were Real Life - CHEVY Emoji Ad
If "Real People" Commercials Were Real Life - CHEVY Awards

Si Chevrolet semble être l’une des cibles préférées de ces joyeux lurons, ils n’hésitent pas à écorner l’image d’autres annonceurs. Le site de e-commerce DealDash en prend pour son grade, ainsi qu’un médicament contre la constipation…

If "Real People" Commercials Were Real Life - Deal Dash Parody
If "Pharmaceutical Ads" were Real Life – Movantik

Dans un entretien accordé à AdFreak, Ali Shahriari explique que lui et Dave Irwin sont amis de longue date. « Nous nous sommes toujours moqués des publicités lorsque nous regardions les matchs de football le dimanche. (…) Quand nous avons vu cette tendance qui consiste à présenter de soi-disant "vrais gens" plutôt que des acteurs, nous avons décidé d’agir. (…) Nous regardions une publicité pour DealDash, et c’était atroce. Le jeu d’acteur était terrible. (…) Et nous nous sommes posés la question : qu’est-ce que ça donnerait si un abruti hyper-honnête apparaissait dans ces pubs ?  »

Comme quoi… Il ne suffit pas d’une mention en début de spot pour convaincre le téléspectateur… Annonceurs, prenez note : mieux vaut un message scénarisé assumé que d’essayer de flouer son public ! Vous risqueriez de payer le prix fort… A l’heure où tout un quidam a le pouvoir de communiquer, il serait dommage de tendre le bâton pour se faire battre…

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.