marmite

Brexit : les anglais privés de Marmite

Le 14 oct. 2016

Les effets du Brexit se multiplient : tandis que la livre plonge de 15%, un conflit entre Unilever et Tesco prive les anglais de Marmite.

Unilever n’a pas l’intention de payer les pots cassés du Brexit.

Détenteur de la célèbre pâte à tartiner Marmite, le groupe néerlandais a vu ses revenus diminuer au Royaume-Uni. En effet, son chiffre d’affaires réalisé en livres britanniques fond mécaniquement dès lors qu’il est converti en euros.

Pour compenser, Unilever a bien eu une idée : augmenter de 10% le prix de sa pâte en pot. La solution n’est évidemment pas du goût de Tesco, et le géant des supermarchés a décidé de tout bonnement déréférencer le produit de ses rayons. Aux même maux, les mêmes maux... les glaces Ben & Jerry's ont connu un sort identique.

Les deux parties n’auront aucun intérêt à s’enliser dans ce conflit. Car, bien que le slogan historique de la marque soit "Marmite, tu l’adores ou tu la détestes"… (love it or hate it)… il semble qu’elle soit suffisamment emblématique pour générer la colère unanime des consommateurs.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.