habillage
Un homme en train de travailler sur son canapé avec son chien
© svetikd via Getty Images

Coronavirus : 4 conseils pour ne pas devenir dingue si votre boîte vous force à rester chez vous

Le 3 mars 2020

Le télétravail, ça ne fait pas rêver tout le monde. Un article de Business Insider donne quelques conseils à celles et ceux qui le subissent à cause du coronavirus.

Graham Rapier est journaliste chez Business Insider. Après un séjour au Japon, son employeur le force à rester chez lui par mesure de sécurité, coronavirus oblige. Pas de bol, le télétravail, ce n’est pas sa tasse de thé. Il a donc demandé à sa communauté, sur Twitter, quelques conseils pour ne pas devenir fou durant son isolement prolongé.

Passées les quelques blagues – « tu vas devenir fou », « méfie-toi des joggings », « regarde Sex & The City » –, Graham Rapier a décidé de dresser la liste des bons conseils pour réussir à passer cette étape imposée.

Définissez un vrai espace de travail

C’est la règle de base des novices du télétravail. Peu importe si, au sein de votre entreprise, votre bureau est en bazar, il ne vous sert (a priori) qu’à une seule chose : travailler. Chez soi, il peut être tentant de bosser depuis son lit, son canap’, ou d’autres endroits incongrus. Ne cédez pas à la tentation : une table, une chaise, et vous devriez gagner grandement en concentration.

Sortez vous aérer !

Oui, ça peut paraître contradictoire avec le principe de la quarantaine… mais il est important de sortir un peu dehors. Même si c’est juste au moment de la pause dej’.

Préparez vos snacks

Ce qu’on mange a un réel impact sur notre productivité. Alors mieux vaut faire quelques réserves utiles. Parce que selon Brian Wansink, auteur du livre Mindless Eating, même avec toute la meilleure volonté du monde nous serions incapables de résister à la malbouffe. Alors on mise plutôt sur des en-cas sains.

Autorisez-vous quelques distractions

Vous savez, je ne pense pas qu’il y ait de bonnes ou de mauvaises distractions… sauf qu’en fait, si : certaines musiques, par exemple, sont très bonnes pour notre productivité. Essayez d’identifier les distractions qui sont « bonnes » pour vous (ça peut être regarder les infos, ou une petite pause Candy Crush – on ne vous juge pas), c’est-à-dire celles qui ne vous procurent pas trop de dopamine et qui vous obligent à regarder votre portable toutes les deux secondes.

Bon, c’est un peu le b-a-ba du télétravail. Mais à l’heure où l’épidémie en fait une vraie question, il est bon de rappeler les bases…



Mélanie Roosen - Le 3 mars 2020
À lire aussi
habillage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.