habillage
Un masque médical avec un billet chinois
© Svetlanais via Getty Images

Coronavirus : 1 000$ pour aller travailler dans la plus grosse usine d’iPhones en Chine

Le 25 févr. 2020

Foxconn est le plus grand fabricant d’iPhones au monde. Problème : ses usines chinoises ont été fermées à cause de l’épidémie de coronavirus.

L’entreprise taïwanaise Foxconn est spécialisée dans la fabrication de matériel électronique. L’un des clients emblématiques de l’industriel ? Apple, dont les iPhones sont fabriqués en Chine. Ça n’aura échappé à personne : le pays est en proie à un vrai vent de panique – social, sanitaire et économique – depuis la propagation du coronavirus.

Un problème qui n’arrange pas les affaires de la marque à la pomme, qui n’a qu’une seule envie : que tout le monde se remette au travail fissa.

1 000 dollars de prime pour revenir bosser

Après avoir été forcé de fermer ses usines dans un premier temps, Foxconn a annoncé les rouvrir petit à petit. Reste à convaincre les travailleurs et travailleuses d’y revenir… Pour ce faire, le géant propose une offre alléchante : le South China Morning Post révèle que l’entreprise propose 7 000 yuans (environ 1 000 dollars) aux nouvelles recrues. Une « prime coronavirus », en quelque sorte, qui n’a rien d’anodin, dans la mesure où le salaire moyen des employé.e.s de l’usine de Zhengzhou s’élève plutôt aux alentours de 2 000 ou 3 000 yuans selon une enquête menée en 2019. À noter que cette usine est d’une importance stratégique pour Apple : avec 350 000 personnes qui y travaillent, elle est parfois surnommée « iPhone City ».

Promis, juré : Foxconn fait quand même attention aux salarié.e.s

Dans un communiqué, Foxconn a promis que les mesures nécessaires étaient prises pour protéger les équipes de l’usine face au virus. « Notre priorité est le bien-être de nos recrues : nous appliquons les recommandations de santé et d’hygiène en accord avec les lois et régulations locales. » Ah ben tant mieux. C'est pas qu'on avait des doutes quant au fait que la productivité prime sur la santé des employé.e.s de Foxconn... mais un peu quand même. 

Coronavirus ou pas, Foxconn est toujours gagnant

Alors que le coronavirus fait tourner la Chine au ralenti et bloque une bonne partie de l’industrie, certaines entreprises ne perdent pas le Nord. Avant de pouvoir rouvrir ses usines, Foxconn n’avait pas l’intention de rester les mains dans les poches : l’industriel avait opéré une drôle de reconversion.

En effet, l’entreprise avait commencé à produire… des masques de protection médicale, selon Reuters.

Un pivot qui montre comme il est facile pour certaines sociétés de changer de business model en fonction du contexte et des opportunités. Et ce sont bien souvent les mêmes.

Mélanie Roosen - Le 25 févr. 2020
À lire aussi
habillage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.