habillage
premium1
premium1
Un homme de dos, assis à son bureau mal rangé
© CasarsaGuru via Getty Images

Votre bureau est mal rangé ? Sachez que vos collègues vous jugent

Le 22 mars 2019

Votre bureau, c’est plutôt Marie Kondo ou avalanche de post-it et de stylos ? Si vous faites partie de la 1ère catégorie, vos collègues pensent sûrement que vous êtes efficace et organisé. Si vous faites partie de la 2nde… Ils vous détestent en secret.

Depuis 2013, le 21 mars est la journée mondiale du rangement de bureau. L’occasion pour Interface d’interroger les Français sur la façon dont ils organisent leur espace professionnel… et dont ils perçoivent celui de leurs collègues.

Bureau bien ordonné = productivité

En France, on est plutôt bons en matière de rangement de bureau. 60% des répondants laissent un espace de travail impeccable derrière eux lorsqu’ils rentrent chez eux le soir. Ils sont même 27% à avoir un petit côté… maniaque ! Le bénéfice direct : on se sentirait plus productif quand on a un bureau clean en face de soi.

De manière générale, ceux qui rangent leur bureau sont vus par leurs collègues comme étant plus efficaces (76% des personnes interrogées).

Attention à ne pas basculer du côté obscur du ménage : 5% des sondés se sentent oppressés lorsque c’est « trop » rangé.

Les bordéliques gênent leurs collègues

Le bordel, c’est comme tout : il ne faut pas abuser. 43% des Français et Françaises s’accommodent du désordre de leurs collègues tant que cela n’empiète pas sur leur espace. Mais 16% sont gênés par le désordre d’autrui : ça nuit à leur concentration ! Au même titre qu’une musique imposée, le désordre subi est un fléau au bureau. Les plus sensibles à ce sujet : les hommes (17%) et les jeunes (20%).

Par ailleurs, 47% des répondants pensent qu’un collègue désordonné est forcément désorganisé ou moins rigoureux. Pour 24% c’est aussi le signe d’un essoufflement : si un bureau est mal rangé, c’est forcément que son propriétaire est sous l’eau et n’a pas le temps de s’en occuper.

Le flex office n’est pas une solution

On pourrait penser que ne pas avoir de bureau fixe, comme avec le flex office par exemple, encouragerait les salariés à se responsabiliser et à mieux s’ordonner… Il n’en est rien. 48% préfèrent un peu de bazar à des bureaux jugés froids et impersonnels. Même chez les jeunes, qui ne sont que 23% à vouloir tester le concept !

POUR ALLER PLUS LOIN

> Le top 8 des outils pour être plus productif

> France : on préfère de beaux bureaux à des bureaux proches de chez soi !

> La méthode Marie Kondo sur Netflix


Méthodologie

Etude en ligne, réalisée par Toluna pour Interface, auprès de 1 031 répondants représentatifs de la population française, âgés de 18 ans et plus.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.