Analogue pocket

8 initiatives qui font bouger l'entertainment

© 9to5toys.com / Analogue Pocket

Jeux vidéo engagés, réalité augmentée ou revival rétro, le monde du divertissement n’hésite pas à piocher dans des tendances contraires pour faire émerger de nouveaux modèles. Ce qui a nous a tapé dans l'œil cette année.

Cet article est extrait du Livre des Tendances 2023, 20 secteurs clés de l'économie décryptés.


Divertissement à impact

L’écologie serait-elle en passe de remporter la bataille culturelle ? L’urgence climatique a trouvé sa place dans le monde du jeu vidéo.

1

Ce n’est pas un scoop, entre le hardware, le streaming et la consommation d’énergie, l’industrie du jeu vidéo n’est pas franchement exemplaire sur le plan écologique. Excellente raison pour Greenpeace de mobiliser la communauté des gameurs. Dans Los Santos +3 °C, le remake de GTA imaginé par l’ONG, ceux-ci sont transportés dans une réplique réaliste de Los Angeles où chaque degré supplémentaire plonge un peu plus la ville sous l’eau et dans le chaos. On la signe où, cette pétition ?

2

À l’occasion de la journée mondiale de l’océan le 8 juin 2022, l’entreprise à mission Ender Ocean a quant à elle lancé un jeu vidéo permettant d’agir très concrètement sur la dépollution des océans. Derrière leur écran, les joueurs peuvent en quelque sorte « adopter » un robot présent dans les fonds marins et le piloter en temps réel pour ramasser sacs en plastique, bouteilles et filets perdus.

3

Toujours sur la mer, l’aquarium Nausicaa à Boulogne-sur-Mer a conçu une expérience inédite pour s’immerger dans le grand bleu en réalité augmentée. Face au gigantesque bassin, le visiteur embarque dans un voyage poétique bercé par une mélodie composée par l’artiste Rone. Pendant dix minutes, il côtoie requins-baleines, rorquals de Bryde et autres géants des profondeurs. De quoi transformer la haute mer en spectacle tout en sensibilisant ses spectateurs à sa fragilité, espère le centre de découverte.

Au plus près de l’expérience

À l’ère du Web3 et de la réalité augmentée, l’entertainment cherche à impliquer davantage les publics, pour financer les œuvres ou leur donner envie d’aller vers elles.

4

Bousculé par les plateformes de streaming et la crise sanitaire, le cinéma indépendant cherche à faire peau neuve. Pour convaincre le public de se déplacer dans les salles obscures, le nouveau festival franco-hongrois Imperceptibles a décidé de pimenter un peu le trajet avec un jeu de piste en réalité augmentée accessible via une appli mobile. Du 1er au 11 juin 2022, les curieux ont ainsi pu se frayer un chemin à travers des énigmes pour accéder à des projections et à des soirées cinéma cachées dans Paris et Budapest, pour un tarif unique de 6 euros.

5

Côté finances, la société La Diversité du Cinéma Français a eu une idée très dans l’air du temps : lancer une cryptomonnaie réservée aux œuvres audiovisuelles, le KlapCoin. Ce projet, qui se veut accessible au grand public (on peut participer à partir de 1 euro), veut fédérer une communauté d’investisseurs façon crowdfunding en leur permettant, en contrepartie, de voter pour les projets, d’obtenir des places en avant-première ou de passer une journée en coulisses avec des comédiens. Des films se financent d’ores et déjà grâce à la vente de NFT, à l’image du film d’animation Plush, et le temps nous dira si ces nouveaux modes de financement peuvent assurer une nouvelle vague au cinéma français…

Résistance rétrofuturiste

Ah ! l’irrésistible attrait du vintage… Tournant le dos à la tendance métavers/cryptos, certains préfèrent ressusciter les vestiges du siècle dernier. Et ça marche.

6

Avis aux amateurs de cinéma en noir et blanc ! De Fantômas de Louis Feuillade (1913) aux Tontons flingueurs de Georges Lautner (1963) en passant par Le Beau Serge de Claude Chabrol (1958), la plateforme de streaming Gaumont Classique nous invite à réviser nos classiques, principalement des films français produits par la société depuis les débuts du cinéma et restaurés, mais aussi des œuvres plus confidentielles.

7

En vogue dans les années 1990, les jeux vidéo en prises de vue réelles (ou FMV, pour full motion video) s’offrent eux aussi un étonnant revival. Sortis en 2022, des jeux comme The Centennial Case: A Shijima Story (Square Enix) et HUSH - Crane (Flavourworks) veulent montrer que le genre n’est pas aussi désuet qu’il n’y paraît. Avec quelques nouveautés en prime : grâce à l’ « immersion tactile », le second, disponible sur iOS et Android, permet au joueur d'opérer une série d'actions d’un simple mouvement des doigts.

8

Plus de trente ans après le lancement de la mythique Game Boy de Nintendo, le retrogaming bat son plein. Alors que les consoles originales de l’époque vieillissent, de nouvelles machines se développent pour continuer à jouer aux premiers Pokémon et Zelda. Parmi elles, l’Analogue Pocket, compatible avec plus de 2 780 cartouches Game Boy, mais aussi Game Gear, Lynx et Neo Geo Pocket, le tout avec « une résolution dix fois meilleure que celle de la Game Boy originale ». C’est le moment de ressortir sa collection vintage de jeux des cartons…

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire