actu_26224_vignette_alaune

L'impression 3D pour sauver des bébés

Des médecins américains se sont servi d’imprimantes 3D afin de créer des prothèses pour guérir des nouveaux nés souffrants de graves malformations de la trachée. Un pas de plus vers l’impression d’un organe entier taillé sur mesure...

Dans Le Cinquième Elément de Luc Besson, un corps est reconstitué par bio impression en une minute chrono. La scène se passe en l’an 2263, mais on peut se laisser emporter : la fiction deviendra-t-elle bientôt réalité ?

On parle de plus en plus d’organes de substitution imprimés en 3D. Récemment, aux Etats-Unis, l’impression 3D a permis de sauver trois nouveaux nés souffrant de trachéobronchomalacie, une malformation grave des voies respiratoires. 

L’impression utilisée ici n’est pas stricto sensu un organe synthétique, mais plutôt une attelle qui permettra à la trachée et aux bronches des enfants de continuer à se développer. La prothèse est imprimée en polymère biodégradable : elle sera donc petit à petit absorbée et éliminée par l’organisme. 

Les résultats de ce traitement expérimental ont été publiés dans la revue Science Translational Medicine.

Crédit photo : Paris Match

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.