habillage
premium 1
premium 1
FEB

L'avenir a-t-il encore besoin de nous ?

Le 6 févr. 2017

Cette question fût au cœur de toutes les réflexions du Forum Européen de la Bioéthique. Un rendez-vous passionnant autour de l’humain et du post-humain qu’il ne faudra absolument pas rater l’année prochaine.

« Transhumanisme, nouvelle forme d'humanisme? » ; «Danger et limites de l'Intelligence artificielle », « big data & santé »; « avancées de la génétique »; « eugénisme »;  « place du genre »… autant de sujets qui ont été abordés la semaine dernière (du 30 janvier au 4 févier 2017) à Strasbourg pendant la septième édition du Forum Européen de la Bioéthique. Cet évènement réunit chaque année des experts européens face au grand public : l’entrée est libre, le but étant que l’intégralité des débats sur la bioéthique soit accessible à tous.

« La bioéthique n’est pas une tour d’ivoire. Elle concerne tout un chacun et surtout nos enfants car ils vivront eux, dans un monde différent de celui qui existe aujourd’hui. Les changements seront assez largement ceux qui touchent le corps humain et les moyens de le modifier. », précise le Professeur Israël Nisand cofondateur du Forum Européen de Bioéthique, avec le généticien et Professeur de médecine, Jean-Louis Mandel et la journaliste, Nadia Aubin, qui a animé presque l’intégralité des débats. On lui tire d’ailleurs notre chapeau pour la performance. A la question : « Comment tenir le marathon de 35 tables-rondes en non-stop ? », elle répond d’ailleurs. « Grâce à la volonté, la foi, l’engagement et le désir de réussir »

Bioéthique. Copier coller le génome...

Les journées sont rythmées, les tables rondes ou témoignages s’enchainent avec des intervenants de prestiges dont Laurent Alexandre, urologue, président de la société belge DNAVision ; Etienne Klein, directeur de recherche au Commissariat à l’énergie atomique (CEA). Il dirige le « Laboratoire de recherche sur les sciences de la matière », installé à Saclay et est également professeur à l’école Centrale de Paris ; Jean-Michel Besnier, Professeur de Philosophie à l’Université Paris-Sorbonne où il a dirigé l’Equipe de recherches « Rationalité contemporaines ». Il a appartenu au comité d’éthique de l’Institut national de l’agronomie (INRA) et à celui du CNRS ; Pierre-Marie Lledo qui dirige le laboratoire « Perception et Mémoire » à l’Institut Pasteur, et le laboratoire « Gène et Cognition » du CNRS. ; Pierre Pollak, neurologue français, spécialiste de la maladie de Parkinson ; Marc Roux, cofondateur et président de l’Association Française Transhumaniste (AFT) Technoprog et chercheur affilié à l’Institute for Ethics and Emerging Technologies (IEET) ; Jean-Gabriel Ganascia, Professeur à l’Université Pierre-et-Marie-Curie et directeur de l’équipe ACASA (Agents Cognitifs et Apprentissage Symbolique Automatique) au laboratoire d’informatique de Paris 6 (LIP6). Christine Pourcel est chercheuse à l’Institut de Biologie Intégrative de la Cellule I2BC, à l’Université Paris-Sud. Ariel Kyrou (journaliste rédacteur en chef du site Culture Mobile, écrivain, essayiste et animateur radio, spécialisé dans les nouvelles technologies, les musiques électroniques, la science-fiction) ; Christophe Labbé, journaliste au Point ; David Le Breton, anthropologue et sociologue français, spécialiste des représentations et des mises en jeu du corps humain qu’il a notamment étudiées en analysant les conduites à risque.

Diffusion en direct de Forum Européen de Bioéthique FEBS 2017

La liste intégrale des intervenants serait longue à déployer, tant la variabilité des expertises présentées. De grands témoins étaient là pour renforcer la parole du grand public à la tribune. Des éclairages, des questions, des points de vue très divers et une curiosité pour le vivant. En conclusion de chaque témoignage ou table ronde, le public était invité à poser des questions pendant près d’une heure. Une communication et des échanges fluides sur l'avenir, de l'Homme et de la société face aux avancées scientifiques, médicales et industrielles qui les touchent et peuvent les modifier.

Le Forum Européen de Bioéthique a été créé en 2011 à Strasbourg. Il avait alors attiré plus de 6 500 personnes. L’année dernière, ils étaient 30 000 dans les salles. 112 000 visualisations en live-streaming. 3 millions affichages sur Facebook. Un succès confirmé cette année avec 12 millions d'affichages sur Facebook, 18 000 internautes sur le site et 80 000 pages vues. Le public confond toutes les générations : Baby boomers, générations X, Y, Z.

Bioéthique. Inauguration + Le transhumanisme : promesse ou cauchemar ? + Humain, post-humain.

Tous les débats ont été transmis en live-streaming, par l'équipe Boulevard des Productions. Nous vous conseillons fortement de les regarder en différé si vous n’avez pas assisté au Forum. Dès lors vous voudrez participer l’année prochaine ; pari tenu !

Le Forum Européen de Bioéthique, porté par l’association du même nom, est soutenu par la Ville de Strasbourg,  Strasbourg  Eurométropole, la Région Grand Est. Il bénéfice en outre de nombreux partenariats privés : Dernières Nouvelles d’Alsace, Matière Grise, Club de la presse Strasbourg-Europe, Librairie Kléber, Rue89 Strasbourg, Boulevard des Productions, Valblor...

En savoir plus sur le site, le compte Twitter ou la chaîne Youtube du Forum.
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.