premium 1
premium 1 mobile
googlemaps-min

Les petits ratés de Google Maps

Le 21 avr. 2017

En Australie, un homme est régulièrement dérangé chez lui par des personnes souhaitant commander des pizzas... Google Maps plaide coupable.

Michael McElwee, un Australien originaire de Darwin, reçoit régulièrement la visite de personnes à la recherche de pizzas. Seul hic, il n'est propriétaire d'aucun restaurant. La première fois, un homme a voulu lui donner des magazines destinés à être distribués dans sa prétendue pizzeria. La seconde fois, c'est une personne à la recherche d'un travail qui a sonné à sa porte. Peu de temps après, sa fille recevait la visite d'un groupe de personnes désireuses de connaître l'heure d'ouverture de "son restaurant", déclarait-il à la radio, sur ABC Darwin.

La méprise est compréhensible. Comme le montre Google Maps, la maison de Michael McElwee a été répertoriée comme étant une "pizzeria pop-up", qui n'apparaît qu'à certaines périodes de l'année, dans un parc voisin.

Mais ce n'est pas la première fois que ce genre de fait divers apparaît sur nos fils d'actualité. En mars 2016, une entreprise de démolition s'était trompée d'adresse en se fiant au logiciel de Google et avait détruit par erreur un appartement situé au Texas...

Woman’s Home Mistakenly Demolished
Oups.
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.