habillage
premium1Advertisement
premium1Advertisement
Des ananas avec des lunettes de soleil
© Pineapple Supply Co. via Pexels

7 tendances food post-Covid

Le 23 oct. 2020

Après le pain au levain qui a marqué notre confinement, à quoi ressembleront nos placards en 2021 ?

Comme chaque année, les experts du géant de l’alimentaire Whole Foods dévoilent leurs tendances pour l’année à venir. Sans surprise, les prévisions de 2021 sont marquées par la pandémie de Covid-19 et les nouvelles habitudes que la crise sanitaire nous force à adopter.

La nourriture qui renforce le système immunitaire

Pandémie oblige, on n’a jamais aussi bien compris l’intérêt d’avoir un système immunitaire au top. D’après Whole Foods, ça devrait se ressentir dans les rayons des supermarchés et les paniers des consommateurs. 2021 sera donc l’année des « superfoods », des probiotiques, des aliments fermentés, des champignons aux propriétés extraordinaires et de tout ce qui peut être renforcé en vitamine C. Des tendances qu’on voit émerger depuis quelques temps et qui devraient exploser à la faveur de la situation sanitaire.

Le retour en grâce du petit-déj’

Le télétravail n’est pas seulement synonyme du grand retour du jogging. Cette nouvelle pratique marque aussi le comeback du petit-déjeuner. Les industriels ont eu beau essayer de nous convaincre que le petit-déj était le repas le plus important de la journée, c’est plus rapide d’attraper quelque chose sur le chemin du boulot que de prendre le temps de cuisiner. Mais puisqu’on peut désormais travailler de notre cuisine, Whole Foods prédit le retour du petit-déjeuner et des aliments qui y sont associés.

Passion café

Autre conséquence du télétravail : plus de discussions à la machine à café. Pour le café, ce n’est pas grave. D’après les tendances Whole Foods, il devrait s’inviter partout sous toutes les formes : barre de céréales, smoothie, yaourt et même boissons alcoolisées… Pour les discussions avec les collègues, il faudra se replier sur Zoom.

La cuisine upcyclée

Les liens entre la destruction de l’environnement et la pandémie actuelle se font de plus en plus clairs. Quand on sait que le gaspillage alimentaire est responsable de 8% des émissions de CO2 chaque année, c’est facile de prédire la tendance de l’anti-gaspi. Alors en 2021, on ne jette rien et on consomme tout. Il ne s’agit pas de manger des épluchures – même si ça peut faire de très bonnes chips anti-gaspi… – mais de les utiliser pour d’autres usages comme les emballages. Dole, l’un des plus gros producteurs de bananes et autres fruits au monde, travaille déjà a créer des packagings compostables à base de déchets de bananes et d’ananas. Objectif : éliminer le gaspillage d’ici 2025.

Game of oils

Depuis quelques années, l’huile d’olive règne en maîtresse quasi-absolue dans nos cuisines. Mais depuis qu’on y passe plus de temps, on commence à s’intéresser à toutes sortes d’autres huiles. Les prochaines stars selon Whole Foods : l’huile de noix et l’huile de graines de courges. De quoi pimper sa bonne vieille vinaigrette et avoir l’impression de diner au resto.

De l’alcool mais pas trop

Depuis un an, la tendance du « sans alcool » prend de l’ampleur, notamment chez les millennials. Les marques ont bien compris que vendre de l’alcool fort allait devenir plus compliqué. En plus des « spiritueux non-alcoolisés », elles se mettent à alcooliser des boissons « soft ». Le Hard Seltzer, comprendre de l’eau gazeuse alcoolisée, a connu un boom aux États-Unis. En France, Kol vient de lancer sa version appelée Sparking Walter. La tendance devrait s’étendre à d’autre boissons comme le kombucha.

Chiche ou pas chiche ?

L’aliment star de 2021 sera le pois chiche ! Bourré de protéines et riche en fibres, le rapport Whole Foods le compare au chou-fleur qui a aussi eu son moment de gloire. D’après les experts food, on va découvrir le pois chiche sous d’autres formes que les célèbres houmous et falafels. Bienvenue donc au tofu de pois chiche, aux céréales à base de pois chiche, et desserts à l’aquafaba (le jus de cuisson des pois chiche). On peut décidément tout faire avec du pois chiche. À la rédac de L’ADN, il y en a même qui se lavent les cheveux avec….

Alice Huot - Le 23 oct. 2020
À lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.