habillage
premium1
premium1
Une main qui tient des billets de dollars en feu
© Jp Valery via Unsplash

57% des Français pensent que nous devons changer de modèle économique

Le 20 sept. 2019

« Sortir du mythe de la croissance infinie ». Pour une majorité de Français, c’est désormais une nécessité.

Notre modèle est à bout de souffle. Ce n’est pas la conviction alarmiste d’un petit groupe de collapsologues énervés. Non, c’est le sentiment partagé par une majorité de Français. 57% d’entre eux d’après le baromètre GreenFlex de la Consommation Responsable.

Depuis 15 ans, cette étude mesure les désirs et les pratiques des consommateurs en matière de développement durable. Et cette année marque l’entrée dans une nouvelle phase, annonce Stéphane Petitjean, directeur associé chez Greenflex, en présentant l’étude. Et pour cause, en 2017, seulement 30% des Français estimaient qu’il fallait remettre radicalement en question notre système économique. Ils sont près de deux fois plus nombreux aujourd’hui à estimer qu’il faut « sortir du mythe de la croissance infinie ».

« Consommer autrement » ne suffit plus

Et les Français accusent. 88% estiment que les entreprises incitent à la surconsommation. Alors même les labels « éthique », « écolo », « durable », « eco-conscious » peinent à trouver grâce à leurs yeux. La principale victime, c’est le bio. Une grande majorité des sondés considère que tous les bio ne se valent pas. Dans leur viseur : les légumes estampillés bio disponibles en toute saison après avoir fait le tour du monde. Depuis quelques années, la tendance consommateur est donc aux circuits alternatifs. Les produits locaux ou en direct du producteur ont la cote. « Consommer autrement » était la grande tendance en 2017 selon Greenflex.

Mais en 2019, ça ne suffit plus. Les consommateurs veulent « consommer moins ». Plutôt que de chercher les labels, 57% des Français veulent réduire globalement leur consommation ou arrêter d’acheter des produits ou services superflus. Les sondés pointent du doigt les failles de la société de consommation. Et de la société tout court.

Une quête de sens et d’un nouveau modèle

Face à un modèle qui creuse les inégalités et détruit la planète, les Français expriment leur désir au-delà de la consommation. Au supermarché, à la maison ou au travail, la quête de sens est globale. C’est tout un modèle qu’il faut remettre à plat. Et certains s’y attèlent déjà. Pour en finir avec la doctrine de la croissance à tout prix, l’économiste britannique Kate Raworth propose sa théorie du donut. Le « Steve Jobs du développement durable », Gunter Pauli, invite toutes les entreprises à passer à l’économie bleue. Une économie qui ne se contente pas de préserver les ressources mais qui est même capable de les régénérer. Alors, on s'y met ?

POUR ALLER PLUS LOIN

> Millennials : ne parlez plus de « digital » mais de « sustainable » natives

> La méthode de Gunter Pauli, le Steve Jobs du développement durable, pour sauver la planète

> 2019 : bienvenue dans la révolution bleue !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.