premium2
Quelles sont les marques favorites de la Gen Z ?
© Anna Shvets on Pexels

Quelles sont les marques préférées des ados en 2021 ?

Le 22 juin 2021

Fast-food, vêtements, gaming… Peu importe le domaine, les ados consomment à leur manière, et sur des plateformes parfois inconnues de leurs parents.

Suivant le rythme de l’époque, les habitudes de consommation des adolescents évoluent. Si la plupart des transactions se concentrent autour de grandes enseignes bien connues, de nouveaux géants s’immiscent dans le classement de leurs marques favorites, échappant parfois au regard des plus avertis. 

Des dépenses concentrées autour de grands leaders marchands

Sans surprise, les grands noms l’emportent dans la course aux dépenses chez les jeunes. McDonald's occupe une place de choix. Pas étonnant quand on sait que 13% des dépenses adolescentes sont dédiées aux fast-foods. Le reste du classement montre la proéminence des services de vente en ligne. Aujourd’hui, les plateformes comme Vinted font carton plein, car elles permettent à la jeunesse de ne plus dépendre de leurs parents en se créant leur propre argent de poche. Les apprentis conso’tradeurs sont légion. 

TOP 10 des marchands préférés des utilisateurs Pixpay, réalisé sur les volumes de transaction

Shein, AliExpress : les géants que l’on n'a pas vu venir

Fait notoire, les pôles d’influences ne sont plus exclusivement américains. La Chine est le porte-étendard de nouvelles habitudes de consommation, et s’affirme comme le pays ayant le mieux compris les demandes de la GenZ. Spécialisé dans la vente de vêtements en ligne, Shein s’élève à la troisième place des marques préférées des adolescentes. Près de 85% d’entre elles préfèrent dépenser sur le site du nouveau géant chinois, plutôt que sur Asos. Côté e-commerce, Amazon n'est plus seul à tirer les ficelles. 47% des adolescents français dépensent sur AliExpress, contre 53% sur le géant de Bezos. Ce qu'il faut en déduire ? Que la cartographie du web change et que la Chine gagne du terrain sur les marchés en ligne. Les plateformes comme AliExpress affinent leurs algorithmes pour faire matcher les envies des consommateurs avec le low cost. S'ensuit une consommation de masse, frénétique, incitant à plonger dans une forme extrême d'hyper conso – fast fashion incluse.

Enfin, le rôle de la pandémie dans cette frénésie consommatrice est évident. D'après l'étude, 32% des ados ont diminué leurs visites dans les magasins physiques et dans les restaurants et fast-food (pendant la période de réouverture) tandis que 27% d’entre eux ont augmenté leurs achats en ligne.


Méthodologie

Spécialisée dans les cartes bancaires pour ados, la néobanque Pixpay a croisé les données d’achat de ses 70 000 utilisateurs pour construire son étude. En cela, elle a pu définir les marques les plus attractives, déterminer le montant moyen des transactions et donner une vision claire des habitudes de consommations des adolescents depuis un an.

Marin Tézenas - Le 22 juin 2021
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.