habillage
Un feu vert piéton
© Pexels

Pour changer de modèle économique, les Français et Françaises font confiance aux villes

Le 2 oct. 2020

D'après un sondage OpinionWay, la relance sera locale, ou ne sera pas.

Ça fait un moment qu’on le sait : notre modèle d’économie mondialisée semble à bout de souffle. En septembre 2019 déjà, 57% de Français et Françaises estimaient qu’il fallait changer radicalement de modèle économique et sortir du mythe de la croissance infinie. La crise du Covid-19 et l’expérience du confinement ont depuis rendu cette affirmation impossible à ignorer : il faut changer de modèle.

Un modèle durable pour régler tous les problèmes

Alors que la France s’engage dans une relance économique tout en continuant à lutter contre le nouveau coronavirus, un sondage OpinionWay pour Les Echos et BNP Paribas montre qu’une majorité de citoyens et citoyennes placent leur espoir dans un modèle global plus durable. Pour les 2/3 des personnes interrogées, une économie durable permettrait de résister aux effets négatifs de la mondialisation ainsi qu'au risque climatique. Pour 55% des sondé.e.s, ce serait aussi un moyen de lutter contre le chômage. Un système économique dit « durable » serait donc un point de convergence aux problèmes sociaux-économiques et environnementaux de la société. Et ça, c’est plutôt une bonne nouvelle.

Changer de modèle, mais avec qui ?

Tout le monde semble à peu près d’accord sur le besoin de changement et la direction à prendre. C’est déjà pas mal. Mais comment on fait, et surtout avec qui ? C’est l’une des questions du sondage. Pour un quart des Français et Françaises, économie durable est synonyme d’économique locale.

C’est donc sur les villes, départements et régions qu’il faut compter. Et ce n’est pas Rob Hopkins, fondateur du mouvement des villes en transition qui dira le contraire. « Les villes ont un rôle vital à jouer, un rôle majeur. Elles doivent être des lieux qui peuvent changer plus vite et créer des modèles vertueux », martèle ce professeur de permaculture depuis plusieurs années. Le maire de Lahti, la Capitale Verte Européenne 2021, abonde dans son sens : « nous avons besoin de tout le monde, mais je pense que les villes ont un rôle primordial. En matière de changement climatique, les villes sont à la fois le problème et la solution. »

Les petites entreprises plus fortes que les grosses

Toujours dans cette idée d’économie locale, les citoyens et citoyennes misent sur les petites entreprises. Ainsi, 22% des personnes interrogées pensent que des nouveaux modèles émergeront principalement des PME et des start-up. Elles ne sont pas les seules puisque les jeunes pousses « à impact » sont devenues la nouvelle lubie des fonds d’investissement. Près d’un.e sondé.e sur  cinq croit au travail des associations et des militants pour changer notre modèle de société. En revanche, seulement 14% des Français et Françaises estiment que les grandes entreprises ont un vrai rôle à jouer grâce à leur puissance financière. Après la crise sanitaire, la crise de confiance ?

Alice Huot - Le 2 oct. 2020
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.