habillage
un homme torse nu dans la nature
© Primitive technology via Youtube

Ces youtubeurs qui se préparent à la fin du monde

Le 18 avr. 2019

Quand on pense aux survivalistes, on imagine tout de suite un type hirsute au fond des bois en train de poser des pièges ou de vous menacer avec un fusil. Pourtant en France, un réseau de youtubeurs initie les internautes aux joies de l’autosuffisance.

259 000 euros sur les 15 000 demandés ! C’est la somme hallucinante qu’a récolté Alexis Koleszar sur Ulule pour son projet de bande dessinée l’Effondrement. Surfant sur la vague de la collapsologie, ce youtubeur spécialisé dans des vidéos animées a réussi à fédérer une large communauté de fans en parlant de jardins potagers ou en démystifiant la figure du survivaliste. En s’adressant à des jeunes, sa chaîne est une porte d’entrée intéressante dans ce milieu (bon, si l’on met de côté qu'Alexis Koleszar est plutôt proche des idées du Raptor Dissident (un autre youtubeur classé à l’extrême droite) et des trolls antiféministes des forums de jeuxvideo.com).

Il reste toutefois possible de s’adonner au survivalisme sans tomber dans des ornières idéologiques discutables. YouTube regorge de chaînes vous apprenant à entretenir un potager urbain, reconnaître les plantes comestibles, gérer son eau potable, voire à recréer la civilisation de A à Z. Suivez le guide.

Ta mère nature

Les pauvres urbains que nous sommes ont aussi le droit à un coin de verdure dans leur 30 m2. Vous vous sentez concerné ? Alors suivez les aventures hilarantes d’Ophélie Dambé. Cette Parisienne pure souche de 29 ans évoluait dans le monde de la publicité avant de se lancer dans une reconversion dans l’agriculture biologique. Elle en a profité pour lancer sa chaîne Ta mère Nature en 2017 afin de raconter sa formation. Depuis, elle propose aux « cancres de la main verte » des conseils et des tutos pour reverdir son appartement, dépolluer sa ville, planter des radis dans des friches industrielles ou monter un lombricomposteur sur son balcon.

Ma ferme autonome

Si vous voulez carrément opter pour un retour à la campagne, Ma ferme autonome est parfaite. Créée en 2015 par Björn Duval, la chaîne suit sur le long terme la construction d’une ferme autonome en eau, en nourriture et en électricité. Les vidéos se veulent didactiques, la voix off est posée et les plans bien choisis ce qui peut produire des sensations semblables aux vidéos d’ASMR. On vous propose d'apprendre à faire du beurre maison, faire pousser des champignons ou bien gérer sa consommation d’eau potable sans être raccordé à un circuit de distribution.

Le chemin de la nature

Lors d’une balade en nature, la plupart des plantes que vous croisez vous laisse au choix indifférent ou suspicieux. En même temps, il est difficile de sympathiser avec des orties. Cependant, il est tout à fait possible de se réconcilier avec mère Nature grâce à Christophe de Hody, herbaliste et botaniste de terrain. Après avoir vu ses vidéos, les salades de pissenlits, pâquerettes et oseille sauvages n'auront plus de secret pour vous.

Primitive technologie

Attention, il s’agit de la star incontestée de YouTube dans la catégorie survivalisme et DIY. Connu sous le petit nom de « Prim », ce youtubeur a décidé de recréer les étapes de la civilisation de A à Z sans aucun outil moderne. Dans sa première vidéo, il construit une hache en pierre et en bois. Avec cette dernière, il va fabriquer des cabanes, des pièges à poissons ou des potagers, de plus en plus complexes et sophistiqués. « Prim » nous montre aussi comment faire du feu en frottant deux bouts de bois, ou bien construire des bols, des cruches ou des tuiles en terre cuite. Le tout se fait dans le silence le plus complet, un peu à la manière de la youtubeuse Li Ziqi. Ses vidéos sont d’ailleurs montées de façon tellement satisfaisante, qu’elles vous donneront immédiatement envie de tout plaquer et d’aller vivre dans les bois. En attendant de faire ce grand saut (ou pas), vous pouvez rejoindre les 9, 3 millions d’abonnés à sa chaîne.

Chailot Barnabé

Plutôt spécialisée sur l’énergie renouvelable et le bricolage, cette chaîne s’adresse à tous ceux qui ont envie de résilier leur contrat avec leur fournisseur d’électricité. Il ne s’agit pas de la chaîne la plus drôle ni de la plus esthétique, mais elle fournit des tutos bricolos assez ambitieux. Si vous voulez savoir comment mettre en place des panneaux solaires ou fabriquer un four à pain à partir d’un chauffe-eau, vous avez de quoi faire…

POUR ALLER PLUS LOIN : 

Collapsologie : la tendance de l'année fait flipper et c'est une bonne nouvelle

Quand les marques s'intéressent aux communautés bizarres d'Internet pour faire du business

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • C'est vrai qu'on tente trop souvent de faire passer les survivalistes pour de grands gamins paranos irréalistes, alors qu'on a beaucoup à apprendre du rapprochement avec la nature, de la connaissance de ses limites... C'est comme tout sujet, certains vont trop loin, tandis que d'autres arrivent à transmettre des choses enrichissantes dans une juste mesure.