un présentateur télé qui lance un regard sournois.

Qui est Tucker Carlson, le Zemmour américain regardé par plus de 4 millions de téléspectateurs

© Fox news

Le New York Times a analysé l'émission de ce présentateur de Fox News qui déroule chaque soir sa vision apocalyptique de la société américaine.

Des élites corrompues qui s’en prennent aux enfants, effacent du paysage les Américains blancs, désarment les citoyens ou contrôlent le peuple avec des restrictions liées au Covid. Tous les soirs, une émission de Fox News donne à un peu plus de 4 millions de téléspectateurs leur dose quotidienne de trumpisme. Derrière ce robinet d’opinions anti-élite et ultraconservatrice se trouve un homme : Tucker Carlson. Entré sur Fox News en tant que simple commentateur, il est devenu à partir de 2016 le présentateur de sa propre émission et l’un des hommes médiatiques les plus influents de l’extrême droite américaine.

Le fils spirituel de Trump… et au-delà

Pour réussir à posséder la plus grosse audience télé des États-Unis, Tucker Carlson bénéficie d’un contexte particulier. Il est devenu officieusement l’héritier du trumpisme après la défaite non reconnue de l’ancien président et son éviction de la plupart des réseaux sociaux. Il a même pour ainsi dire continué à creuser des sillons que Donald Trump avait abandonnés, comme celui de la vaccination (Donal Trump a publiquement reconnu qu’il s’était fait vacciner contre la Covid).

Mais cela ne suffit pas. Le présentateur a aussi trouvé une formule gagnante lui permettant de jouer sur les divisions de la société. Pour mieux comprendre comment fonctionne ce « système Carlson », le New York Times a analysé le format, mais aussi la sémantique utilisée au cours de 1 150 émissions sur ses 5 années de présence au prime time de Fox News. Il en ressort la mise en place d’une rhétorique identique au sein de laquelle le présentateur oppose le « they » (ils) qui représente ces fameuses élites manipulatrices au « you » (vous), ses fidèles téléspectateurs.  Cette classe dirigeante fantasmée est évoquée dans 800 de ses émissions, souvent accompagnée de cette phrase : « they want you to shut up and obey ».

Son obsession : le grand remplacement

Cette opposition populiste permet d’amener de manière très simple l’une des idées centrales de Tucker Carlson, à savoir le grand remplacement. Le présentateur télé est séduit par la théorie complotiste selon laquelle les élites organiseraient une immigration massive depuis des pays plus pauvres pour remplacer les blancs. 400 émissions sur 1 150 sont consacrées à ce sujet, dans lesquelles il suggère que ce sont les élites démocrates qui ont organisé ce changement démographique forcé. Parmi les thématiques préférées de Tucker Carlson on retrouve aussi « la discrimination contre les blancs » sur 600 épisodes, la destruction de la société américaine venant de l’intérieur (600 épisodes aussi) ou bien encore « comment le féminisme détruit les hommes » sur 200 épisodes.

Outre les sujets abordés, le New York Times montre aussi à quel point l’émission de Tucker Carlson est devenue une véritable chambre d’écho. Sur les 7 000 personnes invitées sur son plateau, seules 1 000 on contredit le présentateur. Or si l’on compare l’évolution de l’émission entre 2016 et 2021, la grande partie de ces contradicteurs sont présents jusqu’en 2018. Ils deviennent quasiment invisibles en 2020 et 2021. À l’inverse, ses monologues sont devenus de plus en plus fréquents et longs, s’étalant parfois sur 10 minutes. Alors que la plupart des plateformes sociales continuent de purger les tenants les plus extrêmes du trumpisme, Fox News est le refuge de cette idéologie qui a pourtant déjà fait vaciller la démocratie américaine en janvier 2021.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.