premium1
banniere
actu_10308_vignette_alaune

Une rentrée numérique et parisienne pour le Groupe Figaro

Le 29 avr. 2015

Le groupe Figaro fait sa rentrée en annonçant la poursuite vers le numérique, la sortie pour le quotidien de deux pages dédiées à Paris et la fusion des rédactions Print et Web.

Le groupe affiche en 2010, 6% de rentabilité et poursuit ses développements numériques pour lesquels, il investira dix millions d'euros d'ici la fin 2012. En 2010, le groupe réalise 550 millions d'euros de chiffre d'affaires, 20% du C.A. a été réalisé sur le numérique.

A ce jour, la marque comptabilise 25 applications (14 sur le mobiles et 12 sur les tablettes) et une diffusion en progression du quotidien  de +1,6, soit 325 000 exemplaires (OJD Janvier-juillet 2011/vs même periode 2010) et de ses autres titres.

Des lancements de nouveaux projets se précisent dont "les verticales Figaro". A l'image du site dédié au golf, le groupe a lancé il y a quelques jours un site autour du Vin. Ces sites sont liés aux supports print, déclinés sur le mobile, les réseaux sociaux et sur le E-commerce/E-services offrant aux internautes l'accès a des événements et services. 

Au premier semestre 2011, les activités numériques représentent 23% du C.A. ; comme l'a précisé Pierre Conte, directeur général adjoint du groupe et président de Figaro Médias:"D'ici, deux à trois ans, 50% du chiffre d'affaires du groupe devrait provenir du numérique et autres diversifications (5%)".

Fin septembre verra le jour, un site lefigaro.fr/encheres conçu en partenariat avec the-salesroom.com et Antiques Trade Gazette.  Les lecteurs pourront retrouver dès le 17 octobre une plateforme dédiée à la santé, personnalisée, offrant notamment des services de coaching. Deux autres "verticales" sortiront sur les thematiques du nautisme puis de la bourse (en novembre et décembre 2011).

Fin 2011 sera également prévue le lancement d'un portail vidéo, du Buzz media au Tak, le groupe produit environ 30 vidéos par semaines. 

En cette rentrée, Etienne Mougeotte a annoncé la rédaction "Bi-media" avec la fusion des rédactions print et web  "Le quotidien n'est plus le journal par lequel on apprend l'info, son rôle est de donner du sens à l'information... le Figaro passe à l'information continue grâce à la portabilité des contenus, nous sommes désormais des producteurs de contenus délivrés avec les alertes sur smartphones, les tablettes, le quotidien et enfin la TV connectée".

Pour les présidentielles comme ses consoeurs, la rédaction est organisée, elle se dote du baromètre "Examin" (développé par Dassault System). L'outil mesurera l'activité numérique des candidats (données quanti et quali) ainsi qu'un comparateur de leurs progressions.

La maquette du quotidien fait l'objet le 24 septembre de quelques évolutions sur la Une et l'arrivée deux jours plus tard de deux pages locales parisienne. Ce nouveau rendez vous sera porté par une campagne de publicité (d'un montant d'1 million d'euros bruts) signée Ogilvy, en print et affichage dans laquelle le Figaro déclare sa flamme à Paris. 

 

Virginie Achouch

L'ADN - Le 29 avr. 2015
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.