james_comey-min

Les réseaux sociaux du chef du FBI dévoilés ?

Le 4 avr. 2017

Il avait pourtant assuré que ses comptes resteraient privés : Reinhold Niebuhr... C'est le nom d’un théologien américain… mais aussi le nom de code utilisé par James Comey, directeur du Federal Bureau of Investigation (FBI), pour passer incognito sur les réseaux Twitter et Instagram. Explications.

Le mercredi 29 mars, à l’occasion d’un dîner organisé par l’INSA dont il était l’invité d’honneur, James Comey admettait posséder des comptes Twitter et Instagram. Devant une assemblée essentiellement composée de spécialistes de la sécurité, il affirmait les utiliser pour rester en contact avec ses proches.

« Ma vie privée est très importante pour moi. Je la chéris. J'ai un compte Instagram avec neuf abonnés. Mais je ne laisse personne s'en approcher : seulement ma famille proche et le petit ami sérieux d'une de mes filles », déclarait James Comey.

Bien évidemment, hors de question de s’afficher publiquement lorsqu’on dirige la plus grosse machine fédérale de police judiciaire et le département des renseignements intérieurs. James Comey a donc créé deux comptes (Instagram et Twitter) sous un identifiant qui nous était jusqu’alors inconnu. Mais c’était sans compter sur Gizmodo, blog spécialisé en gadgets et nouvelles technologies, qui s’est empressé de partir à la recherche de ce véritable nom de code.

Quatre heures. C’est le temps qu’il a fallu à la journaliste Ashley Feinberg pour trouver des réponses. En tentant de s’abonner au compte Instagram privé de Brien Comey, fils de James Comey, cette dernière a pu se confronter à d’autres suggestions de comptes avant de tomber sur celui de Reinhold Niebuhr, un théologien américain protestant (mort en 1971…) dont la pensée aurait très nettement influencé Barack Obama et qui fut l’objet de la thèse de James Comey. Sur Twitter, Reinhold Niebuhr n’était suivi que par le journaliste Benjamin Wittes, un proche de Comey, et adopte le nom @projectexile7, un programme de lutte contre les crimes liés aux armes lancé par l'actuel directeur du FBI.

comey_instagram comey_twitter

Quelques heures après la publication de l’article de Gizmodo, Reinhold Niebuhr levait la protection de son compte pour dévoiler une seule publication : un GIF d'un homme en train d'applaudir et un tag mentionnant la journaliste.

À l'issue de la découverte, des milliers d'internautes se sont empressés de s'abonner aux deux comptes alors même que le FBI n'a encore rien confirmé. Le compte Twitter de Comwey compte un peu plus de 8 000 abonnés à ce jour, même si rien n'est visible sur sa page. Adieu bel anonymat ?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.