premium 1
premium 1 mobile
snapchat adidas

Snapchat : plus fort que YouTube

Le 28 sept. 2016

Si Snapchat s’affirme de plus en plus comme le réseau de prédilection des millennials, il semble que la plateforme batte aussi des records en termes d’attention.

Pour la Social Media Week de Londres, les équipes de We Are Social ont profité d’une table ronde pour livrer ce qui fait le succès de Snapchat. En s’appuyant sur le cas adidas, elles ont fait l’éloge de la plateforme, notamment au niveau des résultats.

Si l’agence préconise d’utiliser Snapchat en complément d’autres supports, et la nécessité de comprendre les metrics particulières du réseau et le besoin de s’y familiariser avant de s’y lancer en publicité, les équipes expliquent que les snaps pourraient bien changer la donne en ce qui concerne l’attention du consommateur.

Si l’audience du réseau est ultra-captive, elle est aussi, a priori, très attentive au contenu qui lui est proposé. Le nombre de vues a tendance à augmenter sur le réseau, et la capacité d’attention et de mémorisation des utilisateurs s’en trouve accrue. Mieux : les interactions sont aussi plus nombreuses avec les « stories » qu’avec les vidéos proposées sur YouTube. Intéressant, quand on sait que le contenu a vocation à être « snacké » et que les vidéos sont très courtes.

Par ailleurs, la plateforme permet aux marques d’être présentes… via les influenceurs. Il n’est pas rare que les utilisateurs de Snapchat suivent des célébrités. Paul Pogba et Pharrell Williams se font ainsi les ambassadeurs de choix d’une stratégie sociale bien huilée : la marque est d’ailleurs bien consciente que son succès sur le réseau est dû en grande partie aux stories des athlètes et artistes, plutôt qu’à ses comptes propriétaires.

Adidas snapchat tease with clip of Pogba in new Man U shirt

Si Snapchat s’impose donc comme un canal de choix pour les promos vidéo, il convient d’ajouter que les multiples fonctionnalités proposées renforcent sa force de frappe. Les filtres géolocalisés, par exemple, réinventent l’user-generated content. Dans le cas d’adidas, ce sont plus de 500 000 utilisateurs qui ont utilisé au moins l’un des filtres proposés par la marque, en seulement 24h. « Si vous avez les bons influenceurs, utiliser les Geofilters augmente considérablement la portée de la marque », a déclaré Chris Watt, Social Media Manager at Adidas UK, lors de la conférence. « Nous savons tous qu’une marque n’est pas ce qu’elle dit être, elle est ce que les gens disent d’elle ». En ce sens, adidas entend bien nouer des relations privilégiées avec les influenceurs. « Nous sommes très fiers de ce que nous avons fait en ce sens sur Snapchat ».

Seul petit bémol : des statistiques pas toujours évidentes à récupérer. « Vous n’avez pas forcément un feedback aussi rapide que sur les autres plateformes », explique Chris Watt.

Tout vient à point à qui sait attendre…

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.