premium 1
premium 1 mobile
storytelling activisme

Nouveau storytelling au service de l'activisme

Le 3 oct. 2016

Dans une expérience interactive, Asia Week revisite l'approche de l'interview avec l'activiste LGBT Bhumika Shrestha.

Le Népal est un des pays les plus avancé sur la question transgenre en protégeant notamment de façon explicite les LGBT dans sa constitution. En tête de ces avancées : l’activiste Bhumika Shrestha qui, en octobre 2015, marquait l’Histoire avec un grand H en voyageant avec un passeport indiquant « O » pour « Other » (autre) caractérisant les transgenres sur les documents officiels.

Cette fois-ci, elle utilise un dispositif innovant mêlant journalisme, interactivité, reconnaissance vocale et intelligence artificielle pour propager son message.

En se rendant sur un site spécialement conçu pour l’occasion, les internautes ont l’opportunité de discuter avec l’activiste de son parcours, de la situation au Népal, des droits LGBT dans le pays, etc.

Pour cela, il vous suffit de rentrer une question ou de la prononcer pour que Bhumika Shrestha vous réponde. Vous pouvez poser vos questions avec un accent français à couper à la machette, la reconnaissance vocale est bonne et fera abstraction de vos erreurs de prononciation comme le ferait une vraie personne dans une conversation.

Le potentiel du dispositif est énorme car il permet de recréer une conversation intime et personnelle à grande échelle, sans contrainte de temps, de volume ou d’espace.

Seul bémol, en tant qu’audience, il est vrai que l’on se prête très vite au jeu de la conversation et que l'on se retrouve très vite limité par le nombre de scénarii possibles…

Cette expérience a été conçue par Marc Lajoie, journaliste – hacker pour Asia Weekly Hong Kong.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.