premium 1
premium 1
HereForYou

Instagram veut briser le tabou de la maladie mentale

Le 10 mai 2017

Durant le mois de mai, Instagram lance la campagne #HereForYou pour venir en aide aux personnes souffrant de troubles mentaux.

Plus connu pour abriter des photos de paysages magnifiques, de brunch ou de corps athlétiques, Instagram casse son image et lance la campagne #HereForYou. Le but : venir en aide aux personnes souffrant de troubles mentaux. Durant tout le mois de mai – mois de la santé mentale aux Etats-Unis -, le réseau social utilisera cet hashtag afin de libérer la parole sur ce sujet sensible. Une initiative appuyée par la vidéo ci-dessous, dans laquelle on peut voir trois instagrameurs évoquer, face caméra, les troubles dont ils ont été victimes.

Find Your Support Community on Instagram from Instagram on Vimeo.

« Je savais qu’il y avait un souci »

« Je savais qu’il y avait un souci, mais je ne voulais pas en parler par peur d’être mise à l’écart », se confie Elyse Fox, instagrameuse de 27 ans aux 8 292 abonnés. Elle poursuit : « Via Instagram, j’ai pu entrer en contact avec d’autres filles qui vivaient des expériences similaires. » Dans cet esprit, un site a été lancé - instagram-together.com - afin d’aider les utilisateurs à trouver le soutien qu’ils recherchent.

« Si vous voyez un post sur Instagram de quelqu’un qui pourrait avoir besoin de soutien en matière de santé mentale, vous pouvez le signaler anonymement », précise également la marque dans un communiqué de presse. Ainsi, lors de sa prochaine connexion, la personne concernée sera mise en relation avec des organisations pouvant lui venir en aide dans son pays.

Le réseau social  s’est également associé à Troian Bellisario. L’année dernière, l’héroïne de Pretty Little Liars avait révélé avoir souffert d’anorexie. Lundi, la jeune actrice de 31 ans a posté un message Instagram afin de « remercier » la marque d’avoir créé un « endroit sûr » pour les personnes souffrant de maladie mentale. Elle poursuit en disant qu’Instagram n’est pas qu’une plateforme permettant de poster des images, mais représente aussi un endroit où l’on peut trouver du réconfort auprès d’amis et de communautés.

I want to thank @instagram for continually creating a safe space for people to have conversations about mental health. I have seen & heard many brave people speak out about their own ever changing relationship to their mental illness; the ups & the downs, the triumphs & the pain. IG is a visual platform BUT many have used this space for more than just posting images. They have found communities and friends who support them, and places where they can speak openly and honestly about their lives. May is Mental Health Awareness month in America and @instagram asked me to join them on @goodmorningamerica with @robinrobertsgma & @marnelevine to talk about the new ways in which they are supporting these conversations and communities and how I chose to speak about my own experience with my upcoming film #FeedtheMovie . No one should suffer in silence. There is no shame in asking for help. Take this moment to let someone know we are #hereforyou

Une publication partagée par Troian Bellisario (@sleepinthegardn) le

Plus de 3% de la population américaine souffre de maladie mentale

Récemment, une étude publiée dans la revue Psychiatric Services a révélé que plus de 8,3 millions d’Américains souffrent de troubles psychologiques importants. Toujours aux Etats-Unis, d’après la National alliance on mental illness (NAMI), plus grosse association américaine d'aide aux maladies mentales, la moitié des maladies mentales commencent à l’âge de 14 ans.

Commentaires
  • Ce serait bien de traduire en français la vidéo, je ne comprends pas l'anglais et suis concernée par la maladie mentale.
    Merci d'essayer d'y remédier
    Sylvette PIERROT Fécamp France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.