fake-news-invasion

Facebook et Twitter en guerre contre les fausses infos

Le 16 sept. 2016

1ère victime des fausses informations, les deux réseaux sociaux s’allient pour contrer l’un des fléaux du web.

 

« C’est un fake ». Cette phrase pullule dans les commentaires des réseaux sociaux prouvant l’incertitude qui règne sur la véracité des informations qui se veulent toujours plus spectaculaires. Assumée, cette posture du fake plausible et impossible à la fois, a fait le succès de sites comme Le Gorafi.

Mais pour Twitter comme pour Facebook, l’affaire est sérieuse. Avec l’influence acquise par les deux réseaux sociaux dans le domaine de l’information, la moindre erreur ou le moindre manque de parité peut-être très vite critiqué comme nous vous l’expliquions.

Pour remédier à ce problème, les deux médias ont organisé une coalition de 30 entreprises technologiques et de médias d’actualités dont le New York Times, le Washington Post, BuzzFeed News, l’Agence France-Presse ou encore CNN. Cette équipe projet sera pilotée par Jenni Sargent. Plusieurs moyens ont déjà été pensés comme la mise en place d’un code de conduite face à une information, la promotion de cette pratique sur les réseaux sociaux ou encore la constitution d’une plateforme où les membres pourraient vérifier la véracité d’une information.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.