Bored Ape Yacht Club

La maison-mère des NFT Bored Ape lève 450 millions de dollars pour monter son métavers

Actuelle propriétaire des trois projets de NFT les plus importants du marché, l'entreprise Yuga Labs a annoncé une levée de fonds de 450 millions de dollars. L’objectif ? Monter un véritable empire du Web3, en commençant par un jeu dans le métavers.

On en finit plus de parler du Bored Ape Yacht Club, cette troupe de primates numériques stylisés vendus à prix d’or sur le marché des NFT. Sur Twitter, ils ont envahi les photos de profils et de nombreuses personnalités ont investi dans l’un des 10 000 jetons disponibles. Depuis quelques mois, l’affaire a généré plus de 2 milliards de dollars et le Bored Ape Yacht Club a élargi son champ de vision, intégrant dans ses rangs plusieurs franchises NFT comme les CryptoPunks ou les Meebits. Et cette semaine, une levée de fonds de 450 millions de dollars a été annoncée, afin d’appuyer le développement d’un métavers exploitant l’image et l’univers de ces différents projets de NFT. On vous en dit plus.

Avec cette levée de fonds, la valorisation de Yuga Labs atteint 4 milliards de dollars

Quoi, encore une histoire de métavers ? Ce nouveau projet censé prolonger l’univers très sélect des Bored Ape se nomme OthersideIl s’agirait d’un monde virtuel ouvert sous forme de MMORPG (jeu de rôle en ligne massivement multijoueur) qui serait le trait d'union entre l’univers de ces NFT si populaires et un espace de jeu plus vaste.
Ce nouveau projet de métavers s'inscrit dans un cheminement très cohérent pour Yuga Labs. La firme a commencé par faire l’acquisition de deux franchises NFT ultra-influentes (CryptoPunks et Meebits), avant de lancer sa propre cryptomonnaie Apecoin. Chacun de ces maillons représente un élément fondateur d'un écosystème autosuffisant, valorisé à hauteur de 4 milliards de dollars.

Otherside : l’anti-Meta ?

C’est peu de le dire, le Bored Ape Yacht Club ne perçoit pas le Web3 comme les autres. Cette semaine, le média américain The Verge s'est entretenu avec Greg Solano, le co-fondateur de Yuga Labs. D'après ce dernier, le projet Otherside devrait s'éloigner du métavers selon Zuckerberg pour plusieurs raisons :   « Fondamentalement, nous ne pensons pas qu'une expérience sociale profonde provienne essentiellement d'un chat Zoom et d'une promenade en disant « bonjour ». Il ajoute, sans mâcher ses mots : « En ligne, vous ne jouez avec les gens et ne vous faites des amis que parce que vous vous faites botter le cul ». Pour Solano, un métavers flottant où il ne se passe pas grand-chose n'a rien de stimulant. Avec Otherside, tout le monde (même ceux qui ne possèdent pas de NFT de singes) sera invité à investir, collaborer, à se fritter même. L'enjeu pour lui est de créer du trafic et un volume d'usage important, en misant dès le départ sur une communauté enthousiaste de fans de NFT. Armés comme ils sont, le pari de Yuga Labs tient la route.

Source : The Verge

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.