habillage
premium 1
premium 1
Un homme sur une montagne avec un sac à dos
© Yogendra Singh via Pexels

Payer ses équipes pour passer du temps dehors : l’idée de Canada Goose

Le 23 oct. 2020

La pandémie et les mesures sanitaires associées ne nous permettent pas franchement de profiter du grand air. Pour pallier ce phénomène, Canada Goose offre une heure par semaine à ses équipes pour aller s’aérer l’esprit.

Le télétravail serait-il mauvais pour la santé ? L’un des biais du travail à domicile serait que nous passons plus de temps assis derrière nos écrans. Une étude de NordVPN indique qu’aux États-Unis, les gens travaillent en moyenne 3h de plus chaque jour ! Entre la démocratisation de la pratique et d’autres joyeusetés telles que le couvre-feu, difficile de trouver le temps pour les activités en plein air. Et ça, ça ne plaît pas à Canada Goose.

Une récré tous frais payés

Il faut dire que l’entreprise est spécialisée dans les vêtements d’extérieur. C’est sûr que si plus personne ne va dehors, ça peut vite devenir compliqué… Pour les inciter à montrer le bon exemple, Canada Goose propose donc à ses équipes de prendre une heure par semaine sur leur temps de travail pour faire des activités en plein air. Interrogée par Adweek, Penny Brook, Directrice marketing de la marque, explique que cette initiative permet d’améliorer le bien-être « physique et mental ». « Il est scientifiquement prouvé que passer du temps dehors peut avoir des effets très puissants sur la santé mentale, notamment en réduisant la tension et le stress. »

Des entreprises qui s’immiscent chez nous… même dehors

Sur le papier, c’est plutôt chouette. Ça rappelle d’ailleurs les « Summer Hours », le programme de Patagonia qui permet à ses équipes de quitter le travail plus tôt pendant les beaux jours. Mais dans les faits, ça soulève quelques questions : les salarié.e.s doivent promettre que ce temps disponible sera utilisé pour sortir au grand air, et c’est à cette unique condition que ces heures seront rémunérées. Mais est-ce vraiment le rôle des entreprises de nous forcer à faire de l’exercice ? De la même manière que les GAFA ont incité, avec leur giga-campus, une culture de la fête sans limite au sein de leurs entreprises, le travail à distance forcera-t-il une culture de la rando à outrance ? Avec le télétravail, les entreprises contrôlent déjà ce qu'on fait à la maison... elles pourraient bientôt aussi contrôler ce qu'on fait quand on en sort.

Mélanie Roosen - Le 23 oct. 2020
À lire aussi
premium2
habillage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • Si Canada Goose pouvait aussi arrêter de massacrer des animaux pour faire des cols en fourrure aussi inutiles que cruels ce serait pas mal non plus... Une marque à boycotter !