Advertisement
premium2Advertisement
premium1
premium1
L'application de Foodles
© Foodles

Cinq initiatives pour aider les entreprises dans le déconfinement

Le 11 mai 2020

La date fatidique du 11 mai est arrivée, et avec elle, le déconfinement qui s’accompagne parfois d’un retour au bureau. Pour aider les entreprises à y faire face, plusieurs solutions se mettent en place.

Même si le télétravail est encore largement encouragé, certaines entreprises demandent aux travailleurs et travailleuses de revenir au bureau. Les contraintes sont multiples – respect des gestes barrière, capacité d’accueil réduite, mise en place d’un sens de circulation dans les escaliers… – et laissent difficilement envisager un retour à la normale.

Pour apaiser celui des équipes, plusieurs initiatives voient le jour.

Foodles, un « restaurant d’entreprise » qui s’adapte aux contraintes du déconfinement

Les entreprises rouvrent leurs portes mais ce n’est pas le cas de leurs cantines, ni des restaurants qui peuvent se trouver aux alentours. Si on n’a pas le temps ou la possibilité de cuisiner chez soi et d’apporter son Tupperware au bureau, les choix sont assez vite limités. Concrètement, ça se résume à faire la queue au supermarché, probablement bondé, du coin avec son plus beau masque cousu main pour obtenir un sandwich triangle, ou tester de manière forcée le jeûne intermittent.

Conscientes de ce dilemme, les équipes de Foodles proposent une solution de restauration au bureau compatible avec les mesures d’hygiène et de distanciation physique. Au programme : des frigos connectés qui contiennent des repas préparés et livrés selon des conditions d’hygiène strictes au jour le jour, qui s’ouvrent sans contact. Si les entreprises disposent en plus d’un espace dédié de restauration, Foodles peut les aider à les mettre aux normes (marquage au sol, gel hydroalcoolique, gestion des flux…).

Zenride, des vélos à louer pour les entreprises et leurs équipes

Alors que le vélo s’annonce comme un moyen de transport privilégié pour faciliter les mesures de distanciation physique, Zenride propose des locations longue durée à destination des entreprises. Basée en région parisienne, la start-up met en relation les employeurs et les commerces spécialisés partenaires dans toute la France. Les équipes font le calcul : un bon vélo coûte plus de 850€ TTC à l’achat, auxquels il faut ajouter 150€ pour l’assurance et l’entretien. Des sommes qui augmentent encore lorsque l’on parle de vélos électriques. Les employeurs qui font appel à Zenride prennent en charge ces coûts à hauteur de 70%, et bénéficient d’un avantage fiscal permettant de déduire 25% du coût pour les entreprises de l’Impôt sur les Sociétés.

Le forfait « mobilités durables » qui prend en charge les déplacements en vélo, covoiturage ou free-floating entre le domicile et le bureau

Le « forfait mobilités durable », prévu dans la loi d’orientation des mobilités, permet aux entreprises d’encourager le recours par leurs équipes à des moyens de transports plus écologiques, moins coûteux, et moins risqués d’un point de vue sanitaire. Il prévoit une aide pouvant aller jusqu’à 400€ (exonérés d’impôt et de cotisations sociales), par an et par personne, de prise en charge des frais de déplacements. À noter que ce forfait est cumulable avec la participation des entreprises à l’abonnement de transport en commun. Il est encouragé par la ministre de la Transition écologique et solidaire Elisabeth Borne et le secrétaire d’État aux Transports Jean-Baptiste Djebbari.

Salvum, des modules de déconfinement par métier

À l’origine, Salvum est une application de formation aux premiers secours. Pour rassurer celles et ceux que le déconfinement inquiète, l’application développe un module de formation personnalisable en fonction des règles de sécurité et des spécificités « métier » des entreprises. Le module, disponible sur smartphone, ordinateur et tablette aborde en 20 minutes différents aspects du déconfinement : le retour au bureau, les transports et la vie quotidienne.

Bloom at Work, un guide pour la prolongation du télétravail

Pour certaines personnes, le passage brusque au 100% télétravail a été un peu douloureux. Pour d’autres, il a été une révélation, au point que 62% des gens en France souhaiteraient en faire plus même avec le déconfinement. Pour aider les entreprises dans ce prolongement de la pratique, les équipes de Bloom at Work ont mis au point le guide des 10 meilleures pratiques pour maintenir l’énergie des équipes en s’inspirant de ce qui a été mis en place chez plus de 200 entreprises depuis le début de la crise.

Mélanie Roosen - Le 11 mai 2020
À lire aussi
premium2
premium1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.