Mickey et Minni

Mickey Mouse et Disney, c’est fini !

© Bo shou

Mickey Mouse, la souris la plus célèbre au monde pourrait bientôt quitter la maison Disney à l’approche de l’expiration de ses 95 ans de droits d’auteur.

Mickey Mouse entrera dans le domaine public en 2024, près de 95 ans après sa création le 1er octobre 1928 – durée après laquelle les droits d'auteur sur une œuvre artistique anonyme ou pseudo-anonyme expirent. À compter de cette date, Disney perdra les droits exclusifs de la petite souris.

Mickey, mascotte de Disney

Mickey Mouse est apparu pour la première fois en 1928 dans le dessin animé en noir et blanc Steamboat Willie. Troisième film de la série Mickey Mouse, il marque la naissance officielle du personnage en raison de sa diffusion auprès d'un large public et de l'utilisation pour la première fois d'une bande sonore synchronisée.

Véritable ambassadrice de la Walt Disney Company, la célèbre silhouette formée de trois cercles est devenue indissociable de la marque Disney. Mickey Mouse est présent dans tous les secteurs d'activité du géant du divertissement : animation, télévision, parcs d'attractions... Conscient de l'importance de Mickey dans l'aventure Disney, Walt Disney déclarait à propos de son personnage : « Tout ce que j'espère, c'est que l'on ne perde pas de vue une chose : tout a commencé par une souris. »

Disney fera-t-il ses adieux à Mickey ?

La Walt Disney Company a une longue histoire avec la loi américaine sur le droit d'auteur. À sa création et selon les lois en vigueur, Mickey Mouse était protégé pour une durée de 56 ans. Pour conserver les droits sur sa mascotte, Disney réussit successivement à faire modifier ces lois, faisant passer la protection d’abord à 75 ans puis à 95 ans.

Précisons que le droit d'auteur arrivant à son terme concerne la première version de Mickey, celle de 1928. « Disney conservera ses droits d'auteur sur toutes les variations ultérieures d'autres films ou œuvres d'art jusqu'à ce qu'elles atteignent la barre des 95 ans » , indique Daniel Mayeda, Associate Director de la Documentary Film Legal Clinic, à The Guardian.

« Au fil des ans, Mickey Mouse a subi plusieurs transformations de son apparence physique et de sa personnalité. Dans ses premières années, l’espiègle et malicieux Mickey ressemblait davantage à un rat, avec un long nez pointu, des yeux noirs, un corps de petite taille avec des jambes grêles et une longue queue » , souligne le Musée national d’histoire américaine.

Ayant déjà par deux fois réussi à faire modifier les lois relatives au droit d’auteur, Disney usera peut-être une nouvelle fois de son influence (et de ses billets) pour éviter que sa mascotte ne tombe définitivement dans le domaine public ? Selon une estimation de Forbes, Mickey rapporterait 5,8 milliards de dollars chaque année à Disney.

Winnie l'ourson et Porcinet version film d'horreur

Winnie l'ourson et certains de ses camarades tombés dans le domaine public en janvier 2022 ont quant à eux vite été récupérés. Après avoir été aperçus dans une publicité parodique avec l'acteur Ryan Reynolds, Winnie et son fidèle ami Porcinet seront bientôt les vedettes d’un film d’horreur écrit et réalisé par Rhys Waterfield.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.