Dr Strange

« Doctor Strange »  : L’Arabie saoudite demande à censurer une scène, Disney s’y oppose

© Marvel / Disney

Une scène du dernier Marvel, Dr Strange, choque au royaume d'Arabie saoudite. En cause ? Une « référence LGBT+ » . L’Arabie saoudite exige la censure, Disney refuse.

L'Arabie saoudite a annoncé interdire la diffusion du dernier Marvel Doctor Strange in the Multiverse of Madness. La raison de cette interdiction tient en une scène de 12 secondes. Dans cette scène, America Chavez, personnage ouvertement gay, fait référence à ses deux mamans. Une référence LGBT+, très difficile à faire passer dans de nombreux pays du Moyen-Orient, où l'homosexualité est passible de la peine capitale.

Doctor Strange : l'Arabie saoudite veut censurer une référence LGBT+

Ce n'est pas la première fois que Marvel « choque » dans les pays du golfe. Selon le journal Hollywood Reporter, le film Eternals, qui met en scène un couple homosexuel, avait également fait l'objet de demandes « d'aménagements » de la part de plusieurs pays, dont l’Arabie saoudite. Disney ayant refusé, le film n’avait finalement pas été projeté dans le royaume.

Concernant Dr Strange, Nawaf Al Sabhan, responsable de la classification des films en Arabie saoudite a déclaré : « Il n’y a aucune raison d’interdire le film. C’est juste une modification… Jusqu’à présent, ils (Disney) ont refusé. Mais nous n’avons pas fermé la porte. Nous continuons d’essayer. »

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.