premium 1
premium 1
codecouture_adn

Google crée une robe à partir de vos données

Le 16 févr. 2017

Une application crée la robe parfaite à partir de vos données personnelles, en partenariat avec la marque de mode Ivyrevel et Google.

La mode semble vraiment s’être mise en marche vers l’innovation. Plus sensible au digital et aux technologies capables d’apporter du grain à moudre au métier, la couture explore les nouveaux usages de ses consommateurs et propose toujours plus de réponses adaptées.

Ivyrevel, du groupe H&M, Google et MediaMonks s’associent pour créer une robe sur-mesure. Une application encore au stade beta est, en ce moment même, testée par une sélection d’influenceurs de mode, dont Kenza Zouiten, la co-fondatrice de la marque. Le logiciel se charge de récolter les données de ses utilisatrices. Compilées, elles forment une pièce singulière, adaptée et optimisée au mode de vie de celle qui la porte.

Coded Couture par Ivyrevel

Décontractée, sophistiquée ou chic : la robe s'adapte aux besoins des clientes. Parce qu’elles ont chacune des activités et un rythme différents, la robe ne peut qu’être unique.

« Nous allons révolutionner l’industrie de la mode en inséminant la personnalité du consommateur dans notre processus de création en passant par le machine learning. »

Aleksandar Subosic, co-fondatrice de Ivyrevel

Le concept Data Dress requiert d’emmener son téléphone partout, dans toutes les situations. L’application comprend nos petites habitudes hebdomadaires : déplacements, horaires de travail, types de transports empruntés, région habitée, environnement et météo, sport pratiqué, restaurants fréquentés, sorties préférées… Autant de facteurs qui viennent enrichir l’algorithme. Après une semaine de collecte puis d’analyse, l’application est en mesure de proposer une robe design en harmonie avec la vie de l’utilisatrice. Le prix pratiqué pour une robe personnalisée chez Ivyrevel tourne autour d’une centaine d’euros, il se rapproche donc des tarifs en vigueur sur le site Internet de la marque. L’achat n’est pas obligatoire. Au contraire, un refus obligera le Data Dress à revoir sa copie jusqu’à servir au mieux nos goûts.

Parle-t-on d’un gadget ou va-t-on vers l’habillement personnalisé à l’aide du machine learning et de l’intelligence artificielle ? La mode s’est digitalisée sur le tard et doit innover rapidement, pour se renouveler. Réelle tentative de redynamisation d’un marché tout entier ou phénomène de mode, les marques semblent peu à peu abandonner le concept de fast-fashion, généraliste, au profit de modèles singuliers mais accessibles.

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.