habillage
Deux jeunes filles portant un masque sur des escaliers
© AleksandarGeorgiev par Getty Imges

Que veulent les millennials pour le monde d'après ?

Le 5 mai 2020

Les jeunes préfèrent un monde green plutôt que sécuritaire, mais ils doutent que leurs aînés soient capables de le mettre en place.

L’environnement reste encore et toujours un objectif prioritaire pour les jeunes

L'épidémie n'a pas fait vaciller la sensibilité des 18-30 ans pour la cause du climat. Ils la placent toujours au plus haut de leurs priorités. Mais elle les a rendus perméables à deux autres problématiques : la revalorisation de certaines professions et la production made in France.

À la question : "quelles devraient être les priorités du gouvernement dans les prochains mois, dans le contexte de cette crise du Covid-19 ?", pour 56% des répondants, les objectifs environnementaux arrivent en tête.

Tout de suite derrière, on trouve deux préoccupations : la revalorisation des salaires des professionnels de santé (55% ) d'abord, puis la relocalisation de la production des produits essentiels en France (53%).

En revanche, ils ne sont que 4% à rêver d'un monde qui privilégierait avant tout la sécurité.

Des jeunes optimistes, mais sans illusion sur la capacité de leurs aînés à changer

Plus d’un jeune sur deux pensent qu’ils sortiront grandis de cette crise (52%), et 56% déclarent qu’ils ont envie, après la crise, de changer des choses dans leur vie.

Sur le plan personnel, les jeunes font preuve d’un relatif optimisme, mais leur vision du "monde d’après" est assez sombre : seuls 14% d’entre eux pensent que le monde sera meilleur ; 86% pensent qu’il y aura plus de défiance vis-à-vis des institutions et 76% davantage d’inégalités sociales. Pour 69% la priorité ira à l’économie et non à l’humain. 52% considèrent que l’individualisme primera devant l’entraide et la solidarité.

Méthodologie de l'étude

L’étude #MoiJeune a été lancée en mars 2016 par 20 Minutes, en partenariat avec l’institut OpinionWay. Elle est menée exclusivement sur mobile auprès de la population des 18-30 ans. Interrogés sur des sujets très variés (actualité, politique, consommation, vie en ligne, etc.), les 3 000 membres actifs de la communauté s’expriment et co-construisent le portrait de leur génération. Les réponses présentées ici ont été récoltées en ligne du 30 avril au 3 mai 2020, sur 549 répondants représentatifs des 18-30 ans en France selon la méthode des quotas.

Béatrice Sutter - Le 5 mai 2020
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.