habillage
un pot de confiture rempli de pièces de monnaie
© CatLane par Getty Images

Covid-19 : les millennials n'ont jamais fait autant de dons

Le 30 avr. 2020

Les Français donnent de plus en plus volontiers en ligne. Et pour le Covid-19, les millennials s'avèrent particulièrement généreux.

Le baromètre e-donateurs LIMITE-IFOP de 2016 soulignait l’émergence des « généreux Y ». Son édition 2020 met en lumière de nouvelles dynamiques de don portées par les moins de 35 ans.

La place croissante des réseaux sociaux dans le paysage caritatif

Il n'a pas échappé aux associations et aux ONG que les réseaux sociaux sont devenus des lieux de collecte particulièrement efficaces. Et c'est Instagram qui est leur meilleur canal de communication : 82% des associations ont dorénavant un compte sur la plateforme.

Parmi les plus suivies, on trouve les associations environnementales font partie  (185 000 abonnés pour WWF France, 145 000 pour Greenpeace France, 130 000 pour Sea Sheperd France).

Bien que seul un peu plus de la moitié des associations ont un bouton de don sur Facebook (56%) ou sur Instagram (57%), 30% des moins de 35 ans déclarent avoir déjà fait un don sur une plateforme sociale (39% chez les 18-24 ans).

Le Covid-19 a suscité un fort élan de générosité chez les moins de 35 ans

« Le fait que le nombre de donateurs ait augmenté en quelques mois et que quatre sur dix aient donné au sujet de la crise du Covid-19 confirme que cette crise sanitaire a suscité un élan de philanthropie dans une partie de la population, détaille Jérôme Fourquet, Directeur du Département Opinion et Stratégies d’Entreprise de l'IFOP. On notera par ailleurs que, parmi les donateurs, les moins de 35 ans se sont davantage mobilisés. »

Dans cette période d'épidémie, 53% des donateurs de moins de 35 ans ont fait des dons en lien avec le Covid-19. Ils ont principalement soutenu les plus démunis - personnes isolées, SDF, migrants (34%), puis le personnel soignant (32%), le soutien à la recherche médicale n’arrivant qu’en troisième position (29%).

On constate que 22% d’entre eux déclarent avoir fait un don pour soutenir les entreprises, ce qui peut révéler des inquiétudes face à l’incertitude économique.

 

 

Béatrice Sutter - Le 30 avr. 2020
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.