habillage
Une femme qui se regarde dans un miroir posé par terre
© Guilherme Caetano via Unsplash

Matérialiser ses désirs par la pensée, la nouvelle tendance TikTok qui fait flipper

Le 3 nov. 2020

À la croisée entre mystique et développement personnel, la tendance de la « manifestation de pensées positives » prend d'assaut TikTok pendant la pandémie.

Que font les jeunes sur TikTok ? Ils pratiquent la manifestation. Non, ça n’a rien à voir avec les élections américaines, Black Live Matters ou même la proposition de loi sur la sécurité globale en France. Non, sur le réseau social chinois, on manifeste... ses rêves et ses désirs. Une pratique dans la lignée de la montée du mysticisme, le retour des sorcières, le revival de l’astrologie et le come-back du tarot.

Quand on veut, on peut ?

Rangez vos pancartes et remballez vos slogans. Pour manifester sur TikTok, il suffit de penser. Très fort. Vraiment très fort. Le concept de la manifestation, qui date du XIXe siècle, repose sur l’idée que notre esprit serait un outil de création puissant et qu’il pourrait donc matérialiser une pensée ou une croyance. En gros, il suffit d’avoir des pensées positives pour voir la vie en rose.

Sur TikTok, le #manifesting cumule plus de 467 millions de vues auxquelles on peut ajouter les 30 millions de #manifestingtips, et les 1,5 million de #manifestinghacks. Pour avoir une vue d’ensemble, on peut aussi s’intéresser aux 12,3 millions de #manifestinglove et les 2,3 millions de #manifestingmoney. Argent et amour constituent, sans grande surprise, les principaux désirs à matérialiser des adeptes.

Même quand ça rate, ça fonctionne

En juin dernier, une jeune Tiktokeuse américaine postait une vidéo, assise dans sa voiture, pour prouver le « pouvoir de la manifestation ». Après avoir tenté de « manifester 5 000 dollars », elle se targuait d’avoir trouvé une rolex en or dans un vide-grenier pour seulement 100$. La vidéo a été visionnée 1,6 million de fois. 5 jours plus tard, elle indiquait dans une autre vidéo – vue seulement 150 000 fois – que la montre était une fausse mais qu’elle comptait la revendre sur Depop et qu’elle se rapprochait quand même de son objectif de 5 000$. La magie de la manifestation c’est que ça fonctionne même quand ça ne fonctionne pas.

@kateldredgee

YALL- the power of manifestation ##foryoupage ##foryou ##manifestation ##manifesting ##SummerLooks

♬ original sound - kyndallanier

La plupart des vidéos sur le sujet ont donc pour but de partager des techniques de manifestation. La technique du miroir, du « quand », 3x33, 5X55, 3-6-9…. Il y en a pour tous les goûts. « Il y a soit une tonne de règles à respecter, soit on peut faire exactement ce que l’on veut, ça dépend à qui on demande », ironise la journaliste Rebecca Jennings dans Vox.

Les dangers des tendances bien-être

Si on en doutait encore, cette tendance est bien le signe que le mystique est désormais mainstream. Le contexte d’incertitude global d’une pandémie qui n’a pas l’air de disparaître est un terrain plus que propice à ses « pensées positives ». Les marques l’ont d’ailleurs bien compris. Tinder a par exemple fait appel à un « sorcier professionnel » pour apprendre à ses utilisateurs à manifester leur grand amour sur l’application.

A priori, il n’y a rien de mal à avoir des pensées plus positives. Mais certains alertent déjà sur les dangers de cette tendance. Dans Vice, la neuroscientifique Rhiannon Jones expliquait que ce type de techniques pouvaient être dangereuses pour les gens qui souffrent de troubles de l’anxiété et qu’elles pourraient même « déclencher des symptômes chez des gens qui n’en souffraient pas précédemment. » En plus des dommages psychiques, la méthode peut être douloureuse pour notre compte en banque. Au Royaume-Uni, plusieurs femmes racontent avoir été escroquées par une influenceuse qui promettait de les aider à manifester d’importantes sommes d’argent. Pour y parvenir, il fallait s’inscrire à un cours en ligne pour quelques 1 200£. Résultat : aucune somme d’argent ne s’est manifestée mais les 1 200£ se sont bien envolés.

Alice Huot - Le 3 nov. 2020
À lire aussi
premium2
habillage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.