habillage
premium1
premium1
Black Lives Matter : du streaming aux jeux vidéo, la culture prend part à la révolte
© Moonlight, 2017, A24

Black Lives Matter : des films aux jeux vidéo, la culture prend part à la révolte

Le 17 juin 2020

Mobilisation d’artistes, déprogrammation de contenus racistes, catalogues culturels dédiés, ventes spéciales… la culture prend plus que jamais part au mouvement Black Lives Matter.

Dans le monde de la culture, les fans de K-pop ne sont pas les seuls à s’être mobilisés contre la discrimination raciale. Depuis la mort de George Floyd aux États-Unis le 25 mai dernier, les univers du design et de la photographie ainsi que les plateformes de jeux vidéo et de streaming sont aussi devenus vecteurs de lutte. Tour d’horizon des initiatives culturelles notoires au profit du mouvement. 

TV & streaming

Depuis le retrait temporaire du film Autant en emporte le vent sur HBO (l’œuvre doit faire l’objet d’une contextualisation historique à cause de ses préjugés racistes, ndlr), les grands acteurs du streaming ont réagi en proposant des catalogues dédiés aux auteurs noirs. 

Sur Netflix, on retrouve Moonlight, film oscarisé en 2017, la série Dear White People ou encore une sélection de documentaires sur des personnalités phares. Il suffit de taper le nom du mouvement dans la barre de recherche pour tomber sur le catalogue. Outre-Atlantique, Amazon a aussi choisi de mettre en avant une section dédiée baptisée « Black History, Hardship & Hope » tandis que Hulu a intitulé la sienne « Black Stories ». 

La télévision fait aussi son grand ménage, en particulier aux États-Unis où la série Cops, critiquée pour son exagération de la délinquance dans le pays, a été déprogrammée. Au Royaume-Uni, la BBC a quant à elle choisi de supprimer la série Little Britain pour usage abusif de « blackface ».

Design

Aux États-Unis, l’initiative Design for Black Lives qui se définit comme « antiraciste » et « anti-police » entend bâtir une communauté de designers bénévoles pour prêter main forte au mouvement. Lancé il y a moins d’une semaine par les Américaines Mazzy Bell et Natalie Hawkins, le projet compte déjà près de 3 000 contributeurs. Il vise à faciliter la conception et le partage d’informations sur le financement de projets ou les manifestations à venir. Plus généralement, il doit donner plus de visibilité aux messages de la communauté noire américaine. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par @designforblacklives le

Autre participation notoire dans le monde de l’art, celle de Takashi Murakami, l’un des artistes les plus valorisés au monde. Affichant son soutien au mouvement, le plasticien japonais a lancé une collection spéciale de six sérigraphies. Elles sont limitées à 300 éditions chacune et devraient générer plus de un million de dollars de contributions caritatives, estime le média Hypebeast.

Voir cette publication sur Instagram

Takashi Murakami for #BLM I have said that a role of an artist is to discern the present and express it for the future audience. But if my art can effect any change here and now, I want to contribute it not only to give back but to give power to the Black community plagued by the racial injustice. And so I decided to produce a series of prints for sale, to donate the entire proceeds to the U.S. organizations fighting for social justice and racial equality. In order to get directly engaged in the movement that is taking place in America, I asked @NTWRK to be my partner for the project. I will be releasing six black prints featuring my quintessential flower and skull designs, each edition of 300, through @NTWRK. Each print will be silkscreened and I will finish the individual work with spray paint. I am in discussion with NTWRK to arrange for 100% of the sales to go to various organizations dedicated to changing the systems oppressing the Black community, including @blklivesmatter, @eji_org, and @colorofchange. Additional details on the release of the print collection, including pricing and launch date, will be announced in the coming weeks. (The images shown here are the design mockups created digitally.) #blacklivesmatter

Une publication partagée par Takashi Murakami (@takashipom) le

Photographie

Lui aussi entièrement bénévole, le projet Reframing The Future met en vente les créations de 50 photographes et graphistes jusqu’au 30 juin. Les recettes des tirages, variant de 25$ à 100$ seront intégralement versées à National Bail Out, un collectif de lutte contre l’incarcération de masse et au Marsha P. Johnson Institute, une organisation qui défend les personnes transgenres noires.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par [Reframing the Future] (@_reframingthefuture_) le

Jeux vidéo

Les dernières initiatives concernent l’univers du jeu vidéo. À l’image de la plateforme de jeux indépendants itch.io qui a pu récolter plus de 8 millions de dollars pour le mouvement en donnant accès à plus de 1 500 jeux au prix de 5 euros, le site Humble Bundle a aussi lancé sa propre compilation au nom de la justice raciale. Pour environ 28 euros, près de 50 jeux ainsi que des BD et des livres sont disponibles en un seul achat sur la plateforme. Plus d'un million d'euros a déjà été récolté à ce jour. Chacune des cagnottes est reversée à des associations luttant contre le racisme aux États-Unis.

Margaux Dussert - Le 17 juin 2020
À lire aussi
premium2
premium1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.