habillage
Une voyante qui lit dans sa boule de crystal
© Vladimir Simovic via GettyImages

Aujourd’hui, l’astrologie c’est drôle et c’est sur Instagram que ça se passe

Le 18 janv. 2019

Vous pensez encore que l’astrologie se résume à lire les prédictions d’Elizabeth Teissier dans Télé 7 Jours pour savoir si oui ou non vous allez enfin trouver l’amour ?  Vous avez tout faux. 

Ils s’appellent @notallgeminis, @jakesastrology, @astromemequeen, ou encore @trashbag_astrology. Ce sont les astrologues d’Instagram. Ils cumulent des milliers d’abonné.e.s  - voire des centaines de milliers. Ils abreuvent leurs fidèles de contenus pour décrypter chaque signe. Pas de grands discours mystiques ou de termes ultra-techniques. En 2019, l’astrologie se lit sous forme de mèmes. Des astromèmes, donc.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Amazing! You did it!

Une publication partagée par not all geminis (@notallgeminis) le

Mystique hype

Sorcière, rituels, magie… oui, le mystique est bel et bien de retour. Sur Instagram ou ailleurs. Et naturellement, l’astrologie n’échappe pas à la tendance. Sur Instagram, le #astrologie cumule près de 50 000 mentions sur Instagram et sa version anglaise #astrology près de 3 millions d’occurrences. Simple divertissement ou véritable croyance, difficile à dire. La dernière étude française en date sur le sujet date de 2010. Un sondage TNS Sofres pour Figaro Magazine indiquait que 46% des Français pensaient que leur caractère était lié à leur signe astrologique.

À la croisée des astres, de la culture mème et d’un bon business

Les Sagittaires parlent trop fort, les Cancers pleurent pour un rien et les Gémeaux changent de personnalité comme de chemise. En tout cas, c’est ce qui se raconte sur l’Astrogram. Évidemment, comme tout bon mème qui se respecte, c’est caricatural. Et peut-être un peu vrai aussi. Rien à voir avec votre horoscope so années 2000 qui vous mettait en garde contre un très fort risque de se casser la jambe le 5 février à 14h.   

L’avantage des signes astrologiques, c’est que tout le monde en a un. Donc, tout le monde peut s’identifier. Si vous avez du mal à assumer votre côté Bélier-borné ou Lion-qui-ne-parle-que-de-lui, pas de problème. Vous pouvez toujours vous raccrocher à votre ascendant, votre signe lunaire ou votre signe de Mercure. Si vous étiez déjà perdu avec les trois décans qui régissaient les horoscopes les plus poussés, accrochez-vous. L’astrologie 2.0 remet le thème astral et ses 12 planètes et 12 maisons à l’honneur. Et les internautes en redemandent.

En message privé, les adeptes de la « mèmastrologie » demandent à leur gourou des lectures personnalisées de leur thème astral. La demande était tellement forte que @jakesastrology a même dû cesser ces sessions privées.

Qui dit demande dit business. Les astrologues d’Instagram appellent donc les internautes à les soutenir financièrement en leur envoyant des dons via Venmo. Courtney Perkins, reine de l’astro-game à la tête de @notallgeminis et de 347 000 followers, propose même à ses abonné.e.s de leur envoyer un compliment en fonction de leur signe solaire. Pour la modique somme de 5$. Et ça marche ! Quelques jours après l’opération, elle s’excusait d’avoir du mal à répondre à toutes les demandes.

La quête de soi sur Instagram

L’astrologie s’est faite instagrammer. Elle a changé de visage et se cache derrière des mèmes. Mais elle a aussi changé de fonction. Là où l’horoscope prétendait prédire le cours de notre journée, l’astrologie version 2019 prétend nous dire qui nous sommes vraiment.

Dans le sillage de la tendance du développement personnel, l’astrologie redevient une grille de lecture du monde qui nous permet d’appréhender le chaos. Ajoutez-y un peu de mème culture et on se retrouve avec une façon simple de classer les gens. Un peu comme la méthode Marie Kondo mais pour la personnalité. Que ce soit dans son budget ou ses placards, la tendance est à la mise en ordre. Les Vierges sont psychorigides, les Taureaux ne pensent qu’à manger et les Verseaux sont arrogants. Chacun à sa place et dans sa case. Tout va bien.

Des planètes alignées – ou non - mélangées à une grosse cuillère de pop et mème cultures, le tout saupoudré d’une bonne dose de développement personnel... c’est la recette magique de l’Astrogram.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.