pod

Un gratte-ciel auto-imprimable

Le 24 avr. 2017

Haseef Rafiei a imaginé un gratte-ciel sous forme de distributeur automatique. Pratique, ludique, recyclable… et on ne peut s’empêcher de penser au jeu Puissance 4.

Le concours Evolo récompense chaque année des gratte–ciel imaginés par de jeunes architectes. Celui de 2017 vient tout juste d’avoir lieu et parmi les participants nous avons pu remarquer le travail étonnant de Haseef Rafiei (Royaume-Uni) qui a d’ailleurs reçu la mention Honorable. Le nom de son concept : Pod Vending Machine Skyscraper. Il répond à cette exigence qu’ont les architectes de tenir compte de la croissance urbaine des mégalopoles : ainsi, ils doivent rivaliser d’imagination pour loger toujours plus de personnes dans des espaces toujours plus étroits.

Pour son Pod Vending Machine Skyscraper, Haseef Rafiei s’est inspiré des métabolistes japonais. Ce mouvement né, il y a cinquante ans, a imaginé des concepts en rupture totale avec l’architecture traditionnelle afin de faire face à la densité toujours plus grande des villes. Leur manifeste  Metabolism: the proposals for a new urbanism, met en exergue des formes flexibles et extensibles inspirées par la nature et ses structures biologiques. L’idée de vivre dans des capsules juxtaposées en est un exemple et a été parfaitement repensé par Haseef Rafiei.

Le jeune architecte a transposé le principe de Puissance 4 dans son idée de gratte-ciel : les pions coulissant dans la grille ayant été remplacés par des capsules personnalisables imprimées en 3D. Ainsi le locataire ou le propriétaire peut choisir son emplacement sur la ‘grille’ et les équipements de base intérieurs dont il a besoin. En cas de départ, la capsule peut à tout moment être retirée, mise en réserve ou même être recyclée pour quelqu’un qui souhaiterait un autre aménagement.

« La fascination de Tokyo vis-à-vis de la science et de l'ingénierie a changé la façon dont la société interagit avec les machines. Sa culture et ses modèles sociaux ont longtemps tourné autour d’une obsession pour l'automatisation et les systèmes automatisés. La prolifération des distributeurs automatiques à Tokyo est désormais impossible à ignorer. Ces machines ont minimisé le coût du travail humain, éliminant ainsi le besoin de vendeurs. The Pod Vending Machine explore la possibilité de convertir l'industrie immobilière en un système automatisé de vente automatique.», souligne Haseef Rafiei. « L'abandon de chantiers reste un problème grave dans l'industrie de la construction. Il en résulte un gaspillage de matériaux et de ressources. Cela affecte non seulement les acheteurs immédiats, mais aussi les autres acteurs du projet et le grand public. […] En réponse au problème, ce concept propose un bâtiment imprimé 3D automatisé qui croît parallèlement à la demande de logement de la ville. »

okok

Le gratte-ciel fonctionnera donc comme distributeur domestique à grande échelle. Le système sera totalement automatisé : une imprimante 3D sera installée au-dessus du bâtiment, prête à produire des modules en temps réel. Au fur et à mesure que les capsules seront délivrées, la hauteur du bâtiment grandira.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.