habillage
premium1
premium1
friends

Jouer pour éviter les burn-out

Le 11 janv. 2017

Sous pression, des experts du jeu video ont imaginé un divertissement pour se détendre et décompenser. Le premier jeu de rigolo-thérapie : Docteur Pilule.

A l’initiative de cette création, trois Montpelliérains : Jacques Exertier, Jean-Philippe Caro et Guillaume Brunier. Leur point commun, en plus d’être de supers potes ? Travailler chez Ubisoft, en tant que Chef de projet / développeur de jeu vidéo. Pour autant, n’associez pas la firme à leur démarche : le jeu a été créé indépendamment et ils tiennent à le souligner. Petit détail tout de même, l’idée du jeu est inspirée de leur quotidien effréné entre les murs d’Ubisoft.

« Qui dit grosse société, dit gros projets, délais à tenir et stress intense. Pendant ces missions nous sommes constamment sous pression et nous devons absolument tenir le rythme. Puis soudain, du jour au lendemain, quand le projet est finalisé, plus rien… C’est ce qu’il s’est passé il y a 2 ans, je me suis retrouvé sans projet. Une période pas très agréable. A ce moment, Guillaume Brunier m’a soumis l’idée de profiter de ce temps pour réfléchir à un jeu de société pour se changer les idées. Nous nous connaissions car nous avons déjà travaillé sur divers projets au sein d’Ubisoft », déclare Jean-Philippe Caro.

L’idée l’enthousiasme, il décide de s’y mettre, de trouver un scénario ; il fait appel à Jacques Exertier pour ses qualités d’illustrateurs et ils commencent à jouer ensemble, ou avec leurs amis et collègues, à ce qui ressemble aux premiers pas de Docteur Pilule.

Le pitch : Docteur Pilule se joue par équipe de deux. L’un est un fou interné dans le fameux asile dudit docteur et l’autre son ami imaginaire. Le but du jeu est simple : faire découvrir le plus de mots (sans prononcer ceux-ci bien évidemment) mais sous l’action des pilules du docteur. Ces pilules ont des effets secondaires et correspondent à des instructions loufoques sur cartes et auxquels les joueurs doivent se plier. Par exemples : « Vous coupez les cheveux à un homme invisible », « Criez en chuchotant ».

 

La sauce prend, les amis trouvent le concept terriblement drôle. Ça fonctionne. C’est alors que le Festival International des Jeux de Cannes 2016 s’avère une véritable opportunité pour eux. « Jean-Philippe est arrivé en proposant de mettre 500 euros pour une table d’auteur. Puisque le festival était six mois plus tard, nous n’avions plus le choix que de terminer le projet », explique Guillaume Brunier. Une fois à Cannes, le jeu suscite l’intérêt du public, des ludothèques, des professionnels. Il leur faut bientôt réquisitionner quatre tables et faire des photocopies du plateau de jeu car tout le monde veut y jouer. « Nous y avons rencontré notre distributeur Paille distribution qui nous a expliqué les rouages du métier. Nous restons cependant éditeur pour garantir notre indépendance, notre liberté. », déclare Guillaume Brunier. En parallèle, ils montent une campagne de financement participatif sur Kickstarter et récoltent en peu de temps 12 000 euros, plus que les 10 000 espérés.

 

Commandez-le vite, les boites partent rapidement. Il faut croire que tout le monde a besoin de se déconnecter. 20 euros, prix public conseillé. Disponible sur www.docteurpilule.com et dans tous les bons magasins !

« Docteur Pilule s’apparente à un délire salvateur, on rit beaucoup et cela booste l’humeur. », conclut Jean-Philippe Caro.

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.