habillage
premium1
premium1
Une femme faisant du télétravail par terre chez elle
© KatarzynaBialasiewicz via Getty Images

44% des salariés français en détresse psychologique à cause du confinement

Le 20 avr. 2020

Un sondage Opinion Way dresse un sombre constat : 44% des travailleurs et travailleuses en France sont en situation de détresse psychologique et 25% présentent un risque de dépression nécessitant un accompagnement.

Le confinement ne se vit pas de la même manière pour tout le monde. Un récent sondage Opinion Way revient sur la détresse psychologique vécue par les travailleurs et travailleuses.

Les femmes plus touchées que les hommes

Les résultats en question, ce sont près de 50% de personnes qui présentent des signes de détresse psychologique. Les principales concernées sont les femmes, qui subissent une charge mentale alourdie et un cumul des rôles : elles sont 22% à être en détresse élevée contre 14% pour les hommes.

La performance ressentie en prend un coup

Les causes de ces maux sont multiples : logement inadapté (seuls 45% des individus interrogés peuvent s’isoler pour travailler), situation familiale (contrairement aux idées reçues, en couple on subit plus le confinement, idem pour les personnes avec enfant)… et les conséquences aussi. Celles qui intéressent le plus les entreprises ? Une baisse de la motivation professionnelle qui s’est détériorée chez 26% des travailleurs et travailleuses et de la performance ressentie (50%).

Les entreprises réagissent

La bonne nouvelle, c’est que les entreprises ne font pas la sourde oreille face à la situation. 70% des équipes estiment que leur entreprise fait le maximum pour les aider, et 80% disent pouvoir compter sur leurs collègues pour les accompagner. Parmi les personnes les plus sollicitées, les répondants déclarent se rapprocher principalement de leurs collègues (79%), puis de leur N+1 (70%). Viennent ensuite la direction de l’entreprise (67%) et les DRH (59%).

En revanche, les travailleurs et travailleuses aimeraient de meilleurs investissements dans la santé psychologique et la prévention des risques psychosociaux : 1/3 seulement estime avoir suffisamment d’informations sur le sujet.


Méthodologie

Le Baromètre « Impact de la crise sanitaire sur la santé psychologique des salariés » Opinion Way pour Empreinte Humaine, a été réalisé en ligne. Les interviews ont été faites du 31 mars au 8 avril 2020 auprès d’un échantillon de 2003 salariés représentatif et constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de secteurs d’activités, de nature d’employeur et de taille d’entreprises.

La mesure de la détresse psychologique se base sur un indicateur validé scientifiquement traduit en 25 langues dans des centaines de publications scientifiques. Il est un indicateur précoce d’atteinte à la santé mentale qui évalue la dépression et l’anxiété. Il s’agit d’un indicateur qui identifie, dans une population, les personnes qui sont plus à risque d’ être atteintes de troubles mentaux sérieux.

Mélanie Roosen - Le 20 avr. 2020
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.